Avis des entraineurs pour le Quinté du vendredi 2 septembre 2022

Les interviews des entraineurs pour le Prix Diotima à Vincennes

Pierre-Emmanuel Mary : Expeditious (1) a besoin d’un parcours à l’économie et de se faire ramener. Il est aussi preferable de ne pas faire le fort en début de parcours. Il répète ses valeurs et évolue en forme. Sur 2,100 mètres, le rythme devrait être soutenu. Il peut encore se placer.

Benjamin Goetz: El Fuego (2) vient de très bien courir après une longue absence, suite à des ennuis de santé. Il est très bien pour cette course. Son numéro sera determinador (ndlr: il a hérité du 2) et il est sur la montante. Il devrait finir à l’arrivée. L’ideal serait qu’il soit caché, pas trop loin de la tête.

Sylvain Roger: Feeling du Noyer (3) est un cheval regular, qui fait toutes ses courses, mais il lui faut un bon parcours. S’il hérite d’un numéro pas trop en dehors, il devrait faire une belle course (ndlr : il a le 3). Etant un peu moins bon gaucher, la grande piste va servir ses intérêts.

Joël Van Eeckhaute: Filou du Berger (4) est avant tout un cheval d’herbe, mais il a eu un très bon comportement sur le sable de Cabourg l’avant-dernière fois, tout en étant malheureux, enfermé à la corde. Il vient de faire une très belle course à Ecommoy. Sur la lance, il ya cet engagement de vieux chevaux qui se présente. Etant en première ligne, cela lui donne une chance. Il faut un parcours caché pour lui.

Sébastien Ernault: Flash de Vely (5) a décompressé cet été mais revient en belle condition. Dernièrement à Cabourg, avec les fers, il ne m’a pas deplu. Il n’avait pas travaillé dur avant cette course. Il est vraiment très bien depuis. Il se plaît sur les 2,100 mètres. Il a fait ses preuves. L’engagement en première ligne est très bon. It is crains surtout Önas Nougat. Avec une course limpide (il faut le cacher), je compte sur lui.

Laurent-Michel David : Fanal du Garden (6) ne fait pas trop la grande piste de Vincennes, j’ai préféré l’exploiter pistes plates. Venant de bien courir aux Sables-d’Olonne, j’essaye sur 2,100 mètres, où il n’aura qu’une fois la montée à passer. If everything is going well, I hope it will be in the five premiers, with a help from the economy.

Joel Hallais: Far West du Rib (7) a bien tenu sa partie au Mont-Saint-Michel. Je ne pourrai pas le déferrer des antérieurs cette fois, mais il sera plaqué. Il a déjà bien fait dans la capitale et sur les 2,100 mètres. Il faut juste lui preserver l’effort. Il aime suivre le train et ne craint pas le rythme dans le parcours. Il peut accrocher une place.

Nils Pacha: Dear Money (8) avait besoin de souffler après l’hiver. Il courait très bien à Beaumont-de-Lomagne avant de décevoir un peu sur l’herbe. Il est un peu sensible des posteriores, le plaquer est beneficial. Il a été bon à Auch face à une opposition de qualité, d’autant qu’il a fourni des efforts. Ici, c’est une belle course. Il ne faut pas le démarrer, mais il sait faire les huit cents derniers mètres. Il a son mot à dire.

Yves Dreux: Feeling Boy (9) a fait un bel été. Au papier, c’est un très bon engagement. Le petit bémol, ce sont les 2,100 mètres autostart, car ce n’est pas trop un débouleur. Sur 2,700 mètres, grande piste, il aurait été sûr dans les cinq premiers. Là, j’ai une petite réserve. S’il ya du train, cela peut l’avantager. Etant un peu délicat, il ne faut pas qu’il fasse de bêtises.

Matthieu Varin: Figaro Gem (10) a très bien évolué depuis son arrivey et a confirmé son meeting de Biarritz. Il s’est bien calmé et le travail à la plage lui convient parfaitement. Je n’avais pas forcément prévue de courir cette épreuve, mais en détaillant le lot, il détient une chance de faire l’arrivée. Les 2,100 mètres ne seront pas un problème. Il vient de gagner dans un très bon chrono. Il est vraiment bien.

Antoine Lhérété: Flaubert Gédé (11) découverfait un bel engagement à Agon-Coutainville, lundi, et aurait disputé le podium s’il ne s’était enlevé à l’entrée de la ligne droite, au passage de route. Il n’a pas pris dur et peut resortir à quatre jours. Il évolue en pleine forme. Tony Le Beller knows it perfectly. Avec un drollement limpide, il doit disputer l’arrivée à ce niveau. Les 2,100 mètres lui conviennent très bien.

Björn Goop: Giant Shadow (12) va effector sa rentrée. Je vais le cacher et je verrai ce que cela donne, mais sa tâche s’annonce très compliquée.

Yannick Desmet: Önas Nougat (13) a sans doute couru un peu rapproché après Dieppe, il était moins tranchant à Cabourg. Depuis, il a repris de la fraîcheur. Mardi matin à la plage, il est apparu très bien, avec du gaz. Je vais lui mettre un débouche-oreilles et des oeillères. Il est un peu meilleur à main droite mais il a fait la grande piste. Il possesde une bonne pointe de vitesse. Je compte sur lui pour le podium.

Joao David Ferreira : Fakir de Gesvres (14) était collé sur une main la dernière fois et ne voulait pas tourner. Dommage, car il aurait sûrement été dans les cinq premiers. Je l’ai testé avec des œillères descendantes mardi matin, et cela lui va très bien. Du coup, il les aura. C’est un cheval de vitesse. Il peut être dans les cinq premiers. Il serait mieux avec du train pour bien respirer dans le parcours.

Source: Gene courses

Leave a Reply

Your email address will not be published.