Batgirl : des projections ”funéraires” organized for certain members of the film team

Pendant que David Zaslav s’amuse à détruire Warner Bros. de l’intérieur, avec la joie et l’enthusiasm d’un enfant qui pietine le château de sable de ses copains, l’équipe du film Batgirl s’authorise une projection privée. En début de mois, les têtes pensantes du groupe Discovery, dans le cadre des directions données en aval de la fusion, prenaient la decision d’annuler la sortie de ce long-métrage. A la fois en salles, mais aussi sur la plateforme HBO Maxpremiere destination du film avant que ne soit évoquée la possibilité d’une exploitation traditionnelle, plus tôt cette année.

Une annulation qui fait (toujours) débat

Cette décision quasi-historique passait pour le premier domino d’une série de curiosités dans l’actualité du groupe Warner Bros. Discovery, un enorme gâchis de temps et d’argent assorti d’un manque de respect envers les équipes. He apprit, plus late, que l’un des deux réalisateurs était en train de célébrer son mariage au Maroc lorsqu’il reçut la nouvelle de cette decision, qui ne lui avait pas été communiquée en amont par la production. Bilal Fallah etc Adil El Arbi n’auraient pas non plus eu le droit de conserver une copy du film. En tendant d’acceder aux éléments de travail mis à leur disposition par la Warnerles deux metteurs en scène realiseront trop tard que le projet avait (déjà) été mis sous clef, seulement accessible par quelques uns des pontes de la plateforme HBO Max.

Bonne nouvelle pour l’équipe : selon le The Hollywood Reporterquelques individus triés sur le volet vont avoir droit à une projection privée (surnommée “projection funéraire”) dans les locaux des studios Warner dès ce weekend La liste des participants n’a evidently pas été communiquée, mais on esperre que Fallah etc El Arbi auront la possibility de se rendre sur place. Il s’agira de la seconde projection de Batgirl après la seule et unique séance test organized en présence d’un public de non-professionnels, et de la dernière fois que le projet verra la lumière du jour avant d’être enfermé quelque part dans les coffre forts des studios. THR avance l’idée selon laquelle quelques uns des employés aurait peut-être eu la présence d’esprit de garder une version de travail sur un ordinateur personnel, mais cette piste ne repose unfortunately sur rien de concret.

Le site évoque au passage une possibilité plus alarmante : le motif principal de l’annulation de Batgirl repose apparently sur un double problème, qui pourrait conduire à la destruction de toute physical ou numérique des scènes mises en boîte et du premier montage. First, the direction of the group Discovery serait opposé à l’idée de films à forte valeur ajoutée sur la platforme HBO Max, en considerant le retour sur investissement trop incertain et les costes publicitaires trop eléfét. ensuite, Batgirl aurait surtout été annull pour actionner un mécanisme de déduction fiscale : une aide d’état qui vise à compenser les pertes sèches d’un studio qui n’aurat pas su profitabiliser efficaciously une production X ou Y. Le The Hollywood Reporter explique que cette aide generally survient au end de la chaîne d’exploitation, après les étapes traditionalles de sortie en salles, de négociations d’exploitation à l’international, des droits télévisés et de la sortie en VOD ou SVOD.

Un processus extremely long, et qui rend le calcul de cette aide d’état rather complexe à effecteur – expected qu’un film sorti en DVD ou encore disponible sur une plateforme de vidéo-à-la-demande continue à generate de petites sommes occasionnelles . Le coup de pouce serait donc generally versé en plusieurs fois, avec un premier percentage, puis sur l’espace de plusieurs années in fonction du behavior économique de la production en question à chaque étape. En l’occurrence, Warner Bros. aurait donc préférence cancel Batgirl pour pouvoir profiter de l’aide d’état dans son intégralité et en une seule fois – prouvant ainsi que le film ne leur a rien rapporté, de quoi generate une compensation plus importante encore.

Or, pour prover au percepteur que le film ne sera jamais exploité, ni en salles, ni en DVD, ni en SVOD dans un avenir incertain (ce qui conviendrait donc à morceler le bonus fiscal, qui devrait être recalculé par rapport à ce que Warner Bros. gagnerait dans le cas d’une exploitation tardive d’ici cinq, dix ou vingt ans), les commanditaires pourauint donc preferer destructire toute copy du long-métrage. Une façon definitive de validate la promesse que Batgirl ne generatera jamais le moindre centime, et mérite donc d’être compensé financièrement par les pouvoirs publics. Vous avouerez que c’est futé. “Et nihiliste” oui, et nihiliste aussi, indeed.

Reste à espérer qu’un employé récalcitrant parviendra donc à faire fuiter le projet sur les plateformes pirates. Situation qui serait (unfortunately) preferrable à la destruction actée d un objet de cinéma auquel plus personne serait en mesure d’acceder, et qui sacrifierait le travail de plusieurs dizaines de personnes contre une attempted d’extortion des mechanismes d’amortissement inventés – au départ – pour participer à éponger les pertes sur des projects plus risqués. Et pas pour aider de mauvais gestionnaires à se remplir les poches sans le moindre effort.

Leh The Hollywood Reporter mentionne au passage le cas du film Scooby-Do (Scoob! Holiday Haunt), un autre projet entreré par David Zaslav en échange d’une aide de l’état, et qui a lui-aussi eu droit à sa propre projection funéraire la semaine dernière dans les locaux des studios Warner Bros..

Leave a Reply

Your email address will not be published.