BFMTV PONDAGE – 58% of the French disagree that they are ready to reduce their energy consumption today

Si une majority des personnes interrogées se dit prête à réduire sa consommation énergétique, près de quatre Français sur dix affirme déjà consommer le minimum.

Près de six Français sur dix se disent d’ores et déjà prêts à faire des efforts. Alors que l’executif appelle les entreprises et les particuliers à la sobriété énergétique en préparation de l’hiver à venir, les Français font part de leur intention de réduire leur consommation de gas, d’électricité ou encore d’essence.

38% of respondents already consume the minimum

According to a new survey “Opinion en direct” carried out by the Elabe institute for BFMTV and broadcast on Tuesday, 58% of the people questioned disagree that they are ready to reduce their energy consumption today in order to avoid the risk of shortages la fin de l’année. In precision, ils sont 15% à vouloir beaucoup réduar leur consumption et 43% à vouloir un peu réduar leur consumption.

On the contrary. Une sobriété énergétique “anticipée” en baisse par rapport à il ya two mois: lors du précédent pollage realized by Elabe sur cette themetique, ils étaiten 63% à se dire déjà prêt à réduar leur consommation énergique. En cause le nombre de Français qui estiment déjà consommer le strict minimum qui augmente (31% en juin dernier).

Survey
Sondage “Opinion en direct” realized by Elabe pour BFMTV le 30 août 2022. © BFMTV

Baisser le chauffage, pas le premier effort cité

Dans le détail, pour éviter les risques de pénurie cet winter et limiter la hausse des prix de l’énergie, les Français intendent priviliger certaines actions du quotidien plus que d’autres. Ainsi, ils sont 81% à se dire prêts à privilegier le program “éco” de leur lave-linge ou lave-vaisselle. Près de 8 sur 10 Français (78%) se disent aussi dispositivo à vouloir changer leurs ampoules classiques pour des LED whiles qu’ils sont 72% à affirmer être prêts à débrancher systematicamente leurs appareils en eveille, qu’il sagisse d’ screens, computers or laver machines.

Le choix de réduire le chauffage à son domicile n’arrive qu’en quatrième position: 7 Français se disent toutefois prêts à faire un effort sur le radiatoreur, un chiffre en augmentation par rapport à la précédence enquête. À noter aussi que 66% des personnes interrogées n’excluent pas de baisser dans les semaines et mois à venir la temperature de l’eau pour se laver.

Survey
Sondage “Opinion en direct” realized by Elabe pour BFMTV le 30 août 2022. © BFMTV

61% want the powers that be and the companies to be exemplars

Dans le même temps, la très grande majority des Français (95%) se dit favorable à l’interdiction des publicités lumineuses la nuit. Ils sont presque autant (94%) à vouloir l’interdiction pour les magasins d’avoir leurs portes ouvertes alors que la climatisation ou le heating fonctionnée. Neuf Français sur dix veulent également limiter l’usage des jets privés par les particuliers et les entreprises.

Une majority de l’opinion estime aussi que trois conditions doivent être réunions pour que la réduction de notre consommation d’énergie soit une réussissement collective: l’exemplarité des pouvoirs publics et des entreprises (61%), des efforts partagé entre toutes les categories de population (57%) et l’assurance du gouvernement et des entreprises de l’énergie que les prix n’augmentent pas (53%).

The majority of the French are pessimistic about the months to come: 77% fear a shortage of certain food products, 59% a shortage of gas and 54% a shortage of electricity.

Échantillon de 1001 personnes représentatif des résidentifs de France métropolitaine aged 18 ans et plus. The representativeness of the sample was assured according to the method of quotas applied to the following variables: sexe, age et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération. Interrogation par Internet du 29 au 30 août 2022.

Hugues Garnier BFMTV journalist

Leave a Reply

Your email address will not be published.