Bronny James fait le show, Bilal Coulibaly MVP

On était à Nanterre lundi soir, pour assister à la rencontre entre le California Basketball de Bronny James, et une sélection de prospects français montée par Comsport, dans le cadre de la tournée AX Euro Tour. Si la salle peut accueillier 3,000 spectateurs, il y avait encore bien plus de gens autour de l’enceinte pour tenter de recuperar un billet et assister à l’événement. L’engouement et le spectacle ont été à la hauteur puisque’on a passé une soirée très sympa.

Voici ce qu’il fallait retenir de cette partie dont les médias US retiendront surtout le dunk de Bronny James en deuxième mi-temps.

Bronny James is “legit”

Bronny James

On se demandait si, même dans sa catégorie dâge et dans un match d’exhibition, Bronny James pouvait tenir la distance face à des joueurs internationaux solides et parmi les meilleurs d’Europe. The answer is yes. Il ya bien sûr ce dunk enorme qui a fait exploser le Palais des Sports de Nanterre (voir ci-dessous), mais le rejeton du “King” s’est montré à son advantage une bonne partie de la soirée.

Meilleur marqueur de son équipe (25 points), le lycée de Sierra Canyon a montré beaucoup d’habilété à la finition près du cercle et sur des drives puissants et maîtrisés. On l’a aussi vu rentrer quelques shoots extérieurs assez reassuring pour sa future adaptation et utilization au niveau universitaire. On notera que Bronny James a quitté ses partenaires avant le money time après avoir pris une cinquième faute. Dommage, car ses partners n’ont pas réussi à contenir les petits Bleus derrière ça.

Son père a en tout cas aprécis depuis son canapé.

Pour ce qui est de son petit frère Bryce, he l’a très peu vu, ce qui est normal puisqu’il avait deux à trois ans de moins que la plupart des joueurs présents sur le parquet. Il a tout de même eu le temps de rentrer un petit hook avec la planche en fin de match et de perdre un ou deux ballons évitables. Chaque chose en son temps.

Bryce James
Bryce James, le deuxième fils de LeBron, a joué quelques minutes lors de la rencontre. (Photo : F. BLAISE)

Du talent aussi chez les petits Bleus, Bilal Coulibaly royal

Bilal Coulibaly
Bilal Coulibaly, the MVP of the match, in action. (Photo : F. BLAISE)

L’agence Comsport avec sa doublette Bouna N’Diaye-Jérémy Medjana, avait mis sur pied une team tricolore talenteuse pour l’événement. Les Français, plus grands et athlétiques, ont renversé une situation compromise à la mi-temps pour l’emporter finalemente (97-85). Le MVP de la rencontre était tout trouvé après le buzzer : Bilal Coulibaly.

De retour de l’Eurobasket U18 où il a été l’une des satisfactions tricolores malgré l’elimination en quarts de finale, le young talent des Metropolitans a été au-dessus du lot. Coulibaly, qui a brillé par son efficacy, son énergie et ses qualités athlétiques, a inscrit 25 points à 8/10, tout en se montant actif dans tous les autres secteur de jeu. On risque de reparler du garçon dans les années qui viennent.

Maxime Logué (15 pts) a changé la dynamique du match quand les Français étaiten menés, en compagnie de Roman Domon (12 pts), le stretch 4 de Gravelines, ou de Melvin Ajinca (12 pts) qui a fait bien plus que d’être du mauvais côté du poster sur l’action de Bronny James.

Du beau monde en tribunes et de l’ambiance

Malgré une chaleur étouffante dans le Palais des Sports de Nanterre, le public a joué le jeu et appreciable ce qu’il a vu, qu’il s’agisse de connaisseurs ou de simples curieux. The speaker Pierre Salzmann-Crochet ensured the show was well furnished during the few “temps dead TV” ordered by ESPN.

Si LeBron James n’avait pas fait le déplacement à Nanterre, plusieurs personnalités du basketball s’était massées dans les gradins. Tyronn Luele coach des Los Angeles Clippers, Victor Wembanyamavenu voir son petit frère Oscar et discusser en cabine avec les commentateurs d’ESPN, Nicholas Batuml’attaquant du PSG Hugo Ekitike et quelques autres. On a vu Ty Lue discuter avec Victor Wembanyama. Il ya peu de chances que les Clippers tankent cette saison pour se positionner sur le Français, numéro un announcement de la Draft 2023, mais sait-on jamais…

He espère en tout cas que des événements comme celui-là auront à nouveau lieu en France à l’avenir, en plus des NBA Paris Games. C’est un spectacle un peu différent, mais tout aussi intéressant pour voir des prospects et du show.

Leave a Reply

Your email address will not be published.