Caen remains leader, Bordeaux drops, Saint-Étienne gagne enfin / Ligue 2 / J6 / Résumé / SOFOOT.com

Tenu en échec par Pau, Caen conserve malgré tout sa première place à l’issue de cette sixième journée de Ligue 2. Son dauphin se nomme Bordeaux, en demonstration face à Bastia, tout comme Metz à Rodez. Dijon et Amiens ont calé pendant que Sochaux renversait Guingamp. Dans le bas du classification, Crasso signed a recital to offer a first victory to Saint-Étienne.

Tenu en échec par Pow, Caen conserve malgré tout sa première place. Malherbe encaisse même le premier but de la soirée : un coup franc direct sublime du revenant Saivet. D’Almeida est ensuite proche du deuxième d’une frappe lointaine, avant que Caen ne se réveille. Abdi égalise de près pour un but 100% pistons normands. Nettement dominateurs, les hommes de Stéphane Moulin dominent tout au long de la seconde période, mais ne poignant jamais prendre l’avantage. Essende est même exclu dans le temps addonement pour contestation.

Bordeaux regarde vers le haut, Mikautadze fait sa loi à Rodez

Dans le haut du tableau, Bordeaux n’a jamais tremblé face à Quevilly-Rouen. Rapidement devant grâce à un penalty concédé par Thill et transformé par Maja, les Girondins ont then déroulé face à des Normands à ten après l’expulsion de Sissoko pour un pied haut sur Ekomié. D’une frappe croisée, Bokele accroît ensuite l’avantage des siens, avant que Bakwa ne plie l’affaire avant même la mi-temps. Bordeaux continues to unfold in second period, Bakwa touche le poteau, et Delaurier-Chaubet pursues son joli début de saison en venant clore le score.

En déplacement à Born, Metz a renoué avec la victoire après deux rencontres sans succès. Les Grenats se sont appetit sur une grande prestation de Mikautadze, buteur de près à la suite d’un coup franc rapidement joué, puis à la suite d’une perte de balle d’une défense ruthénoise qui sera bientôt renforcée par un certain Aymen Abdennour . Le Géorgien offre le troisième but à Udol, non sans avoir pris le temps de visiter la surface adverse. Malgré la réduction du score de Depres de la tête, Rodez n’y arrive pas, puisque Maziz profite d’un contre pour porter l’estocade finale.

Dans le choc de la soirée, Sochaux est parvenu à renverser une équipe de Guingamp pourtant bien lâncee par une tête de Lemonnier sur coup franc. Les Lionceaux répondent de la même manière, avec Ndour dans le rôle du buteur. Et c’est Doumbia qui fait chavirer Sochaux, parfaitement servi par une superbe talonnade de Kalulu. En Picardy, Amiens etc Paris FC ont attendu la seconde period pour lancer les hostilités. Après l’énorme occasion manquée par Hamel, Arokodare vient glacer les Franciliens en coupant au premier poteau. Pas du goût d’Iglesias, qui s’offre une très belle égalisation après un crochet dévastateur.

Crasso porte Saint-Étienne, première également pour Annecy

Incapables de s’imposer depuis le coup d’envoi de la saison, les Verts se sont amuses face à de pauvres Bastiais. En état de grâce, Crasso a d’abord mis Maçon sur orbite, avant de s’offrir un magnifique quadruplé. Frappe croisée à ras de terre, conclusion en toute sérénité après un une-deux avec Palencia, penalties qu’il avait lui-même obtenu et le meilleur pour la fin : frappe imparable en pivot sous la barre. Un récital qui permet aux Foréziens de quitter leur place de lanterne rouge. Dans le même temps, Grenoble est venu à bout de bien tristes Crocos nîmois. Sanyang s’est d’abord offert un exploit individuel pour lancer les siens, imité après le repos par Correa, à la conclusion d’une contre-attaque. Tchokounté a beau relancer le suspense à deux reprises, Ba s’occupe d’assure les trois points aux siens.

Dans un duel à l’ouest, Le Havre est allé l’emporter sur la pelouse de Laval. Dominators, les Hacmen touchent la barre sur un coup franc de Cornette au cœur du premier acte, avant d’être surpris par un coup de casque de Diaw. Des Normands qui recollent juste après la pause par Kitala, à la conclusion d’une belle action collective. Thiaré et Richardson s’occupent finalement d’offrir la victoire aux visitors. Anyway, Valenciennes bascule dans la première moitie du tableau en l’important sur la plus petite des marges à Niort grâce à Hammache, tandis que le promu Annecy gagne lui aussi son premier match de la saison sur un penalty de Bosetti, et ce, malgré le rouge reçu par Tomanfo en fin de partie. Shamal vient même doubler la mise avec réussite pour rendre la fête encore plus belle.

Bordeaux 4-0 Quevilly-Rouen

Boots: Maja (6Esp), Bokele (20E), Bakwa (41E) et Delaurier-Chaubet (76E) pour les Girondins
Expulsion: Sissoko (15E) pour QRM

Saint-Étienne 5-0 Bastia

Boots: Maçon (8E) et Krasso (19E33E36E again 62E)

Caen 1-1 Pau

Boots: Abdi (23E) pour Malherbe // Saivet (7E) pour Pau
Expulsion: Essende (90E+2) pour Malherbe

Grenoble 3-2 Nimes

Boots : Sanyang (19E), Correa (61E) et Ba (81E) pour le GF38 // Tchokounté (76E and 90E+1, sp) pour les Crocos

Laval 1-3 Le Havre

Buts: Diaw (32E) pour les Tangos // Kitala (49E), Thiaré (71E) et Richardson (78E) pour le HAC

Niort 0-1 Valenciennes

But: Hamache (30E)

Dijon 0-2 Annecy

Boots: Bosetti (40ESP) et Shamal (90E+2)
Expuslions : Temanfo (75E) et Mouanga (90E+5) pour Annecy

Rodez 1-4 Metz

Buts : Depression (69E) pour le RAF // Mikautadze (21E and 36E), Udol (44E) et Maziz (75E) pour les Grenats

Guingamp 1-2 Sochaux

Boots: Lemonnier (21E) pour l’En Avant // Ndour (37E) et Doumbia (80E) pour les Lionceaux

Amiens 1-1 Paris FC

Boots: Arokodare (59E) pour Amiens // Iglesias (65E) pour le PFC

Pair Tom Binet

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.