Chelsea is under high pressure!

La suite après cette publicité

Cette saison 2022-23, Chelsea est parti du mauvais pied. However, everything started well with a victory against Everton on the first day of the Premier League (1-0, August 6). Depuis, les pensionnaires de Stamford Bridge enchainent les galères. Il ya eu tout d’abord ce match nul 2-2 le 14 août face à Tottenham. Un derby sous haute tension où les Blues ont été rejoints en fin de rencontre par les Spurs. Mais c’est surtout la grosse altercation entre Antonio Conte et Thomas Tuchel qui a fait jaser. Les deux techniciens, qui étaiten proches d’en venir aux mains, ont reçu des amendes. L’Allemand, qui a également critiqué l’arbitrage, a été suspendu un match.

Une défaite à Leeds qui passe mal

Une semaine plus tard, Tuchel voulait passer à autre chose à Leeds. Mais son équipe s’est cassé les dents hier face aux Peacocks. Les Londoniens se sont inclinés 3 à 0. Ce qui a agacé leur coach, questionné par Sky sports. «On a perdu cette rencontre lors des 20 premières minutes. Au début, he était clairement meilleurs et he a eu de bonnes situations. Mais si tu veux gagner le match, tu dois convertir les occasions et on ne l’a pas fait. Après, he a perdu le fil. He a arrêté de jouer, de faire ce qu’on avait bien fait pendant les 20 premières minutes. Puis on a fait deux cadeaux qui nous ont costé le match».

Parmi les “cadeaux”, il ya notably la boulette d’Édouard Mendy. Chelsea and also lost Kalidou Koulibaly, sanctionné d’un carte rouge. Bref, un vrai cauchemar pour Tuchel. «Tout ce qui pouvait mal tourner a mal tourné. Ça a commencé hier (samedi). Nous n’avions pas d’avion, alors nous sommes venus en bus. Les joueurs pouvoir prendre l’avion, mais pour le staff, c’était un long voyage en bus (…) Vous n’allez peut-être pas me croire, mais je ne pense pas que ça soit un problème d’état d’esprit ou un problème dans notre préparation. Cette défaite, c’est plus notre faute qu’autre chose».

The media invite Chelsea to recruit

Une drôle d’excuse de la part de l’entraîneur de Chelsea, qui paye surtout le retard de son club sur le mercato. Car pour la presse anglaise, il devient urgent de recruiter. «Thomas Tuchel a besoin du market des transfers pour résolver les problèmes de Chelsea après un naufragable contre Leeds»titles le London Evening Standard what monday Dans les colonnes du Daily MailJimmy-Floyd Hasselbaink a invité son ancien club à se reinforcer. «Je pense qu’ils ont besoin de trois joueurs, et s’ils peuvent obtenir ces joueurs de qualité, l’équipe peut s’amelioreur. Ils ont besoin d’un autre défenseur central, d’un milieu de terrain et d’un numéro neuf, quelqu’un qui peut marcer régulémente».

De son côté Football London ajoute que Tuchel doit face à un problème inattendu avec the departure of Romelu Lukaku. “Le paratonnerre Lukaku a disparu”, écrit le média anglais qui indique que le Belge cristallisait les critiques de la presse et des supporters. Sans lui, les attaquants ne peuvent plus se cacher. La pressure est d’ailleurs sur Kai Havertz estime The Sun. Tuchel et Chelsea comptent donc accelere lors du sprint final du mercato. Un attaquant est attendu et Pierre-Emerick Aubameyang (Barça) est la priority. Un dossier qui a bien avançe ces derniers jours.

Tuchel evokes the market

Au milieu de terrain, Frenkie de Jong est toujours target. Mais le Néerlandais ne veut pas quitter la Catalogne. Tout le contraire de Wesley Fofana, qui a lancé son bras de fer avec Leicester pour rejoinder Londres. En cas d’échec, les Anglais regardent du côté de Manchester United afin de recuperat Harry Maguire lors d’un échange avec Christian Pulisic. Questionné sur le mercato hier, Tuchel a été clair. «Signer un autre milieu de terrain? Nous avons Jorginho, Kante, Loftus-Cheek, Gallagher, Kovacic… certains d’entre eux sont blessés. Où trouver un autre milieu de terrain?»

Ensuite, il a tenté d’esquiver les questions au sujet de l’arrivée d’un reinforcement dans l’axe central. «Je ne sais pas. Nous devons attendre. The market is always open. C’est tard, et nous devons nous concentrate sur ce que nous avons et ce que nous pouvons faire». Le club de Todd Boehly, qui avait promis un mercato de folie, a encore une dizaine de jours pour boucler les derniers dossiers et ofrifer à Thomas Tuchel l’équipe don il rêve. Les Blues, qui vont affronter Leicester (27 août) puis Southampton (30 août) d’ici la fin du mercato, espèrent qu’ils auront d’ici là de nouveaux éléments à inclure dans leur onze. But comme sur le rectangle vert, les Blues galèrent sur le terrain du mercato depuis des semaines…

Leave a Reply

Your email address will not be published.