Cornet, Burel et Gasquet filent au troisième tour, Nadal prend sa revanche sur Fognini… Ce qu’il faut retenir de la journée de jeudi

100% success for the French. Les trois engagés jeudi 1er septembre à l’US Open, Alizé Cornet, Clara Burel et Richard Gasquet, se sont hissés au troisième tour du Grand Slam américain. Ce dernier y affrontera Rafael Nadal, qui malgré la perte d’un set et un coup de raquette dans le nez, s’est imposé face à Fabio Fognini. Carlos Alcaraz pursues his course in New York, just like Marin Cilic, Jannik Sinner et Iga Swiatek, qui a impeccably déroulé son jeu face à l’Américaine Sloane Stephens. En double féminin, les soeurs Williams ont été éliminées dès le premier tour.

Cornet évite le piège Siniakova

Le combat a été rude mais Alizé Cornet (40e mondiale) est venue à bout de la Tchèque Katerina Siniakova (6-1, 1-6, 6-3), en 2h03 de jeu. Si la 83e mondiale a donné du fil à retordre à la Française, elle a surtout été trop irregulière, laissant échapar 44 fautes directes, dont la dernière sur une balle de match pour Cornet.

Détentrice du record de 63 participations en Grand Chelem d’affilée, la Niçoise, qui n’a jamais dépassé forest eighties de finale à New York, et qui restait sur une elimination dès son entrée en lice l’année dernière, tentera donc d’égaler sa meilleure performance face à l’Américaine Danielle Collins (19e).

Burel pursues son aventure américaine

Clara Burel confirmed her exploit of the premier tour where she beat laureate of the last Wimbledon Elena Rybakina, en écartant la Belge Alison van Uytvanck (43e) (6-4, 4-6, 6-4). With this victory, la 131e joueuse mondiale devient la première joueuse française issue des qualifications à rallier un troisième tour en Grand Chelem depuis Julie Coin, il ya 14 ans (US Open 2008). Un stade de tournoi que Burel atteint pour la deuxième fois de sa career, après Roland-Garros en 2020, et lors duquel elle affrontera la Belarus Aryna Sabalenka, tête de series number 6 and semi-finalist in 2021.

Gasquet surprised Kecmanovic

Richard Gasquet and sorti le grand jeu pour dominer Miomir Kecmanovic, 36e joueur mondial, (6-2, 6-4, 4-6, 6-4). Le Biterrois a de nouveau fait preuve d’une belle combativité pour écarter le Serbe en s’appyant notably sur son exceptional revers à une main.

S’il avait atteint le dernier carré à Flushing Meadows en 2013, Gasquet n’a plus dépassé le troisième tour depuis 2018. Le Français de 36 ans devra se battre pour rallier les huitièmes de finale, puisque son prochaine adversaire se nomme Rafael Nadal. Le Majorquin a toujours battu Gasquet en dix-sept confrontations sur le circuit principal. “Peu importe le passé, c’est une chance pour tous les deux de passer en 8es de finale”, and affirmed la bête noire du Français après sa qualification.

Nadal un temps sonné mais qualifié

Auteur d’un début de match catastrophique et malgré un coup de raquette dans le nez, Rafael Nadal, tête de série numéro 2 a renversé l’Italien Fabio Fognini en quatre sets (2-6, 6-4, 6-2, 6 -1). L’Espagnol a effacé le souvenir de l’US Open 2015, lors duquel Fognini avait réussi à remonter deux sets contre lui en Grand Chelem pour finalement le battre. Yet, jeudi, le Majorquin de 36 ans a été hors jeu pendant un set et demi, jusqu’à être mené 6-2, 4-2. Parvenant à corriger le tir au fil de la rencontre face au 60e joueur mondial, Nadal seemed finale se diriger vers une victoire tranquille.

Mais un incident a failli modifier le cours de la partie à 3-0 dans le quatrième set : sur un revers en extension, la raquette de l’Espagnol a rebondi par terre, lui revenant en plein visage. A moitié sonné, saignant de l’arrête du nez, Nadal s’est allongé, yeux fermés, pour se faire soigner sur le court. S’il a mis quelques minutes à se remettre dans la partie, pansement sur le nez, le numéro 3 mondial a finalement conclu la rencontre en 2 h 38 de jeu.

Swiatek surclasse Stephens

The number one Iga Swiatek and found l’efficacy qui lui a permis d’aligner 37 victoires et six titres d’affilée au printemps. La Polonaise n’a laissez aucun espoir à l’Américaine Sloane Stephens, 51e mondiale et lauréate à New York en 2017. Elle s’est imposeue 6-3, 6-2 en 1 h 14.

“J’ai essayed de conserver la même motivation que quand je joue sur les autres courts. Mais c’est un rêve d’être là, sur le court et pas dans les tribunes d’où j’ai regardé jouer Serena (Williams) et Karolina Pliskova quand je jouais le tournoi en juniors”, and reagi Swiatek qui jouait pour la première fois de sa carrière dans l’immense arène du court Arthur-Ashe. La Polonaise, qui n’a jamais dépassé les huitièmes de finale à l’US Open, affrontera au prochaine tour une autre Américaine, Lauren Davis (105e).

Un solide Alcaraz écarte Coria

World No. 4 Carlos Alcaraz qualified without difficulty facing Federico Coria. Après un début de rencontre accroché, l’Espagnol a déroulé jusqu’à 4-1 dans le troisième set, avant de se releaser, ce qui a permis à l’Argentin d’esperér une autre issue.

Mais Alcaraz s’est ressaisi pour retrouver le troisième tour et l’Américain Jenson Brooksby. En 2021, Alcaraz avait atteint à New York pour la première fois les quarts de finale d’un tournoi du Grand Slam. Cette année, l’Espagnol de 19 ans revient dans le costume d’un des principaux prétendants au titre. In the rest of the men’s tableau, Marin Cilic and Jannik Sinner are also qualified for the third round.

Retour perdant des sisters Williams

Détentrices d’une invitation, Serena Williams et saeur aînée Venus ont été eliminated dès le premier tour du tournoi de double féminin, battues 7-6 (7/5), 6-4 par la paire tchèque formée par Lucie Hradecka et Linda Nsokova . Pour leurs retrouvailles new-yorkaises huit ans après, les soeurs Williams n’ont pas vraiment retrouvé leurs automatismes, qui en avaient fait un duo si redoutable avec 14 titres du Grand Slam à la clé entre 1999 et 2016, dont two à Flushing Meadows. Serena Williams is still engaged in the women’s singles table, however, and will attempt to secure a place in the round of 16 against Australian Ajla Tomljanovic (46th) on Friday.

Leave a Reply

Your email address will not be published.