“De l’autre côté du ciel” by Yusuke Hirota, a poetic Japanese animated film about the friendship between a young bricklayer and a curious man-poubelle

Un ciel obscurci par un épais et immense nuage gris. Cheminée Ville, cité insulaire et industrielle jaunie par les éclairages électriques allumens nuit et jour, porte bien son nom : des milliers de conduits de cheminées recouvrent les toits de ses edifices, crachant des kilos de fumée. Ses inhabitants do not know the existence of the soleil, encore moins celle des plantes et de la plupart des animaux qui ont disparu de la surface de la terre depuis des centaines d’années.

Lubicchi, petit garçon aux cheveux roux caché sous un chapeau haut-de-forme tout rapiécé, est obligé de travailler comme ramoneur depuis le decés de son père. Il vit seul avec sa mère, malade. Le jour de la fête d’Halloween, il vient en aide à un mystérieux homme-poubelle, coincé dans une montagne de déchets prête à être incinérée. Ce monstre candide et attendrissant est recherché par les forces de l’ordre de la ville à cause de sa différence. Le jeune garçon le baptise “Poupelle”, comme le héros de son conte préféré. Ensemble, ils essayeront de realizes son plus grand rêve : contempler dans le ciel des petits lumineux que son père nommait “étoiles”.

De l’autre côté du ciel est un film d’animation japonais qui sort un peu des codes traditionnels des films nippons diffuss dans les cinémas français. Far from copying the aesthetics of Hayao Miyazaki’s splendid feature films, his director Yusuke Hirota preferred to turn towards a “steampunk” universe (a style that associates industrial aesthetics of the XIX century with futuristic elements) mixing 2D with la 3D. Les deux techniques graphiques s’assemblent à merveille : les images de synthesée apportent du relief et de la fluidité aux dessins, les dessins des couleurs intense et de l’expressivité aux images de synthèse. Les plans aériens de la ville, couverte d’une fine pellicle jaune, donnent presque l’impression de survoler New York avec ses immenses buildings illuminés.

However, Cheminée Ville is not like aucune autre. Avec ses longues cheminées et ses bâtiments imposants, elle a les traits de n’importe quelle ville industrielle, peu accueilante, où les crimes et les maladies règgent en maître. Dans une interview, le réalisateur Yusuke Hirota explained that he doesn’t want to think about a place in particular: “Pour ce faire, I used a certain number of real cities as references – Jiufen à Taiwan or le complexe industriel de Shûnan au Japon, par exemple. Pour ma part, j’aime les ruelles des bas-quartiers d’Asie, car j’ai l’impression qu’elles recèlent de dramas…”. À travers le regard pur du jeune héros Lubicchi, la sombre cité enfumée trouve pourtant sa féerie.

Lubicchi dans le film

Inspiré du roman Poupelle et la ville sans ciel d’Akihiro Nishino, De l’autre côté du ciel est avant tout autre chose une belle histoire d’amitié entre un jeune garçon et un robot humanoide. Poupelle, composé de détritus – une casserole rouillée pour mâchoire, de vieux balais à la place des pieds – est aussi punt qu’il est attachant. Apparu soudainement et mystérieusement à Cheminée Ville, il ne connaît rien au monde nor aux émotions, bien qu’il soit naturellement dotée du langage. Rejeté par les inhabitants et recherché par les forces de l’ordre, il trouve un refuge chez le petit Lubicchi. Dans la version française, Philippe Katerine prête sa voix au personnage, et par la même occasion toute sa sensibilité et sa delicatesse.

Poupelle et Lubbicchi dans le film

Chapeaux haut-de-forme, veston et costumes rapiécés, monocle et barbichettes… Les autres personnages ont également un style travaillé, comme l’est tout l’univers du film : Dan, le chef des ramoneurs a une vraie allure de dandy avec ses cheveux longs et sa barbe impeccably taillée. Scoop “La Pipelette”, as for him, is covered with a carapace d’escargot en acier, pour un look très futuriste. À travers ces différences rencontres, le jeune Lubicchi fait à severales épreuves que le film utilises comme enseignements: la solitude, le deuil ou encore le besoin de croire en ses rêves.

Film jeune public qui plaira aussi aux plus grands, De l’autre côté du ciel est plein de bons sentiments. Il lève un voile de fumée sur des thématiques parfois difficiles mais très actuelles, comme l’urgence climatique, dans un univers coloré et poétique.

Affiche du film

Genre: Animation, fantastic
Director: Yusuke Hirota
Dubbing: Philippe Katerine, Masataka Kubota, Fanny Bloc
Countries: United States
Duration: 1h40
sorties: August 17, 2022
Distributor: Art House
Synopsis: Lubicchi vit au milieu de grandes cheminées dont l’épaisse fumée recouver depuis toujours le ciel de sa ville. Il aimerait prouver à tous que son père disait vrai et que, par-delà les nuages, il existe des étoiles. Un soir d’Halloween, le petit ramoneur rencontre Poupelle, une drôle de créature avec qui il decide de partir à la découverte du ciel.

Leave a Reply

Your email address will not be published.