des bombardments russes meurtriers à Kramatorsk et Zaporizhia

Published: Modified:

Au moins trois personnes ont été tuées et 15 autres woundedes vendredi dans des bombardements russes sur les villes ukrainiennes de Kramatorsk, dans l’Est, et de Zaporijjia, dans le Sud, selon les premiers décomptes des autorités locales.

Cette page n’est plus mise à jour. Retrouvez l’ensemble des informations sur l’Ukraine ici.

  • 10:30 p.m.: the president of Ukraine denounces a “Russian blackmail” autour du site nucléaire de Zaporizhia

In his daily speech, the President of Ukraine, Volodymyr Zelensky, denounced a “Russian blackmail” around the nuclear site.

“Les occupiers essaient d’intimider les gens de façon extremely cynique en utilisant la centrale nucléaire de Zaporizhia, at-il dit, affirmant que les forces russe se “cachent” derrière la centrale pour bombarder les villes sous contrôle ukrainien de Nikopol et Marganets.

Par ailleurs, Volodymyr Zelensky added that those responsible for the “blackmail” should “être jugés devant une cour internationale”.

  • 3:29 p.m.: Ukraine and Russia accuse each other of firing on the Zaporizhia nuclear power plant

Kiev and Moscow ont de nouveau échangé des accusations de tirs sur la centrale nucléaire de Zaporizhia, la plus grande d’Europe, occupée par la Russie et visée à severali reprises depuis une semaine.

“Limitez votre présence dans les rues d’Energodar ! Nous avons reçu des informations sur de nouvelles provocations de la part des occupiers” Russians, a indicé sur Telegram l’agence nucléaire ukrainienne Energoatom, republiant le message d’un dirigeant local d’Energodar – ville dans laquelle se trouve la centrale – remained loyal to Kiev.

De leur côté, les autorités d’occupationes par la Russie dans les zones qu’elle occupe dans la région de Zaporizhia ont sans surprise accusés les forces ukrainiennes d’être à l’origine de ces tirs.

  • 11 h 33 : la Russie confirme négocier l’échange d’un trafiquant d’armes détente aux États Unis

A Russian diplomat confirmed that Moscow and Washington discussed a possible exchange of prisoners involving a Russian arms trafficker detained in the United States and an American basketball player detained in Russia.

Les États Unis ont severales fois declaré avoir fait une “offre consequent” pour obtenir la libération de deux Américains detenues en Russie, la basketteuse Brittney Griner et un ancien soldier Américain, Paul Whelan.

According to the American media, he was accused of trafficking in a famous Russian arms trafficker held in the United States, Viktor Bout, known as “le marchand de mort”. Arrested in Thailand in 2008, il purge une peine de 25 ans de prison.

“Les discussions sur le sujet très sensible d’un échange de (prisonniers) se dérount via des canals choisis par nos présidents”, declared the director of the department of North America and the Russian Ministry of Foreign Affairs, Alexandre Dartchiev.

  • 8 h 04: une longue psychological reconstruction à Boutcha et Irpin

Après les massacres de Boutcha et Irpin en Ukraine, les inhabitants entament une longue reconstruction psychologique. Le point avec notre sendée spéciale, Mélina Huet qui a rencontre deux psychologues.


  • 8:01 a.m.: deux ponts menant vers les territoires occupées russes dans la région de Kherson now hors d’usage, affirme le ministère britannique de la Défense

Les deux principaux ponts routiers giving access to territories occupied by Russia on the bank of the Dnieper in the region of Kherson are now out of use for military supplies, according to the British military intelligence service.

Même si la Russie parvenait à effecteur des réparations importantes sur les ponts, ceux-ci resteraient vulnerables, affirme le ministère britannique de la Défense.

  • 23 h 04 : l’Ukraine placé à un cran du défaut de paiement

L’agence de notation S&P abaissé la notation de l’Ukraine, qui est étiquetée “SD”, ou défaut de paiement “sélectif”, dernier cran avant le défaut de paiement, en raison du moratoire sur sa dette extérieure obtenu mercredi.

L’Ukraine a obtenu de la parte de ses créanciers internationaux un moratoire de deux ans sur sa dette extérieure, evaluated à 20 milliards de dollars.

A group of western creditors including France, the United States, Germany, Japan and the United Kingdom gave their agreement on 20 juillet to a report of interest payments on Ukrainian debts after a request from Kiev, exhortant les autres détenteurs d’obligations à faire de même.

L’économie ukrainienne s’est effondrée depuis le début de la war avec la Russie lâncee le 24 février et pourrait voir son PIB plonger de 45% cette année, selon les dernières estimations de la Banque mondiale de juin.

Les mesures de report du paiement des échéances de l’Ukraine sur ses obligations potrouint lui permettre d’écoupare au moins 3 milliards de dollars sur deux ans, d’après les calculs de l’agence Bloomberg.

  • 9:49 p.m.: three dead in Russian bombardments in Kramatorsk and Zaporizhzhya

Au moins trois personnes ont été tuées et 15 autres blessées vendredi dans des bombardements russes sur les villes ukrainiennes de Kramatorsk, dans l’Est, et de Zaporijjia, dans le Sud, ont annoucement les autorités locales.

“Une nouvelle attaque sur Kramatorsk – selon de premières informations, nous avons deux civilians morts et 13 blessés avec certitude”, a dit sur Facebook Pavlo Kyrylenko, le gouverneur de la région de Donetsk.

“Les bombardments have damaged at least 20 buildings and a fire has been declared,” he added, calling for a new time for the local population to evacuate.

With AFP and Reuters

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.