DOSSIER. Is the French army ready for a war of high intensity?

l’essentiel
Un rapport d’information parlementaire sur la préparation à des guerres de haute intensité, comme celle qui se rouble entre l’Ukraine et la Russie, puis l’audition par la Commission de la Défense de l’Assemblée des chiefs d’états-majors , ont pointé les faiblesses de la France pour faire face à de tels conflits. Il faudra rethink notre modèle et augmenter le budget de l’armée.

Si vis pacem, para bellum. Si tu veux la paix, prépare la guerre. Cette citation attributé à Végèce, author du ve siècle d’un « Traité de la chose militaire », a été maintes fois reprise, notably par l’officier prussian Clausewitz. Mais elle était pour le moins tombée en désuétude jusqu’à l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février. C’est-à-dire jusqu’au moment où s’est déclenchée une guerre aux portes de l’Union européenne, cette Europe qui s’est construite depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale sur la paix et le « plus jamais ça ». L’irruption d’un tel conflit a rebattu les cards pour l’ensemble des pays membres de l’UE comme pour ceux de l’Otan. Emmanuel Macron avait jugé l’Organisation en état de “mort cérébrale” en décembre 2019. Trois ans plus tard, l’Alliance atlantice, à laquelle ont récently adhéré la Suède et la Finlande, n’a jamais autant montré son utilité. En parallèle, l’idée d’une défense européenne, enlisée depuis des années, n’a jamais autant été d’actualité, chaque pays ayant bien conscience des dangers qui peuvent advenir et qu’on nattendait pas.

Dès lors se pose, pour chaque pays européen, la question de savoir s’ils sérient prêts si une guerre nous menaçait directemente? Notre armée serait-elle prête à faire face à une guerre de haute intensité, c’est-à-dire un conflit où toutes les fonctions operationales de l’armée sont susceptible d’être activées? Pour l’heure, la réponse, si elle n’est pas définitive, ne peut être positive.

« A risk of strategic déclassement »

En Allemagne, en mai dernier, le lieutenant général Alfons Mais, inspector de l’armée, expliquait sans ambages que « La Bundeswehr est plus ou moins nue » opening the way to un réarmement du pays rompant avec le positionnement historique du pays depuis 1945.

En France, c’est un rapport parlementaire qui a jeté un éclairage cru sur nos capaciés à affronter un conflit de haute intensité. Rédigé par les députés LR Jean-Louis Thiériot et LREM Patricia Mirallès – cette dernière étant devenue secrétaire d’État aux Anciens combattants – il pointait « un risque de déclassement stratégique ». S’il qualifiaiit l’armée française de modèle de cohérence et de credibilité, avec sa industrial et technologique de défense parmi les meilleurs au monde, le rapport pleadait pour maintenir l’effort d’une hausse du budget de la defense de 3 milliards d’euros inscrit dans la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, et même au-delà. Les deux députés préconisaient notably an « immediate financial effort » pour la reconstitution des stocks de munitions, une augmentation du format de l’aviation de chasse à 215 appareils (contre 185 prévés actuellement), une hausse « dès que possible » du nombre de frégates de premier rang à venir (18 au lieu de 15) et le développement de la robotisation dans les forces terrestres. « Pour gagner la guerre avant la guerre », il est nécessaire de conserver la supériorite informationnelle en renforçant notably les « moyens de lutte contre la désinformation en opérations », soulignait le rapport.

L'armée française en chiffres

L’armée française en chiffres
DDM – Philippe Rioux

« Notre modèle d’armée soi-disant complet est surtout obsolète », résumait crûment dans une tribune le député LR François Cornut-Gentille, rapporteur spécial des crédits de la défense.

Les constats du rapport choc sur les faiblesses de l’armée française, davantage conceivée pour envoyer des corps expéditionnaires à travers le monde que pour s’impliquer dans une guerre de type Russo-Ukrainienne, ont été corroborés par les chiefs d’états-majors auditionnés en juillet, à huis clos, par la nouvelle Commission de la Défense de l’Assemblée nationale. « Notre capacité à être une force expéditionnaire ne nous rend pas instantaneously aptes à conduire une guerre de haute intensité. Le changement d’échelle et le recouverement des capaciés que nous avons éclipsées sont des défis », explained General Thierry Burkhard, Chief of Staff of the Armies, adding that « vingt années de conflits asymétriques […] ont conduit à des arbitrages réduisant certaines capaciés ». Le général Pierre Schill, chef d’état-major de l’Armée de terre, l’amiral Vandier – qui a expliqué que « depuis 1990, le format de la marine a été réduit de moitie » – ou le général Stéphane Mille, chef d’état-major de l’Armée de l’air et de l’espace – qui a deploré que depuis 1996 une base aérienne a été fermée each year et que ses effectifs aient chuté de 30% au cours de la LPM 2014-2019 – ont tâché de convaincre les députés d’accreirée les moyens de la défense nationale.

Military expenses in the world

Military expenses in the world
DDM – Philippe Rioux

Le message, d’évidence, est passé, d’autant qu’en mai, la Cour des comptes avait appelé à réviser la LPM en raison de la guerre en Ukraine. Le ministre des Armées Sébastien Lecornu ainsi confirmé le 7 juillet que le projet de loi de finances qui sera soumis au Parlement en fin d’année augmenterait le budget des armées d’au moins 3 milliards d’euros à 44 milliards. The objective is to reach 50 milliards in 2050… What will happen to the political choices regarding the Nation’s Budget.

But France is not the choice face à la nouvelle donne géopolitique mondiale, comme l’avait rappelé Emmanuel Macron lors de l’ouverture du salon de l’armement terrestre EuroSatory, le 13 juin. Le Président, chef des Armées, avait évoqué une « nouvelle planning » et un « investissement dans la durée, clair et fort » pour « consolider notre modèle d’armée complet mais aussi nous positionner encore plus fortement sur l’évolution à la fois de la menace et des réalités que nous sommes en train de vivre aussi bien sur le théâtre sahélien que dans cette guerre de haute intensité revenue sur le sol européen ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.