Everywhere : NFT, Fortnite… Qu’est-ce que nous préparate vraiment l’ancien producteur de GTA ?

News jeu Everywhere : NFT, Fortnite… Qu’est-ce que nous préparate vraiment l’ancien producteur de GTA ?

Hier lors de la cérémonie d’ouverture de la gamescom, la présentation d’Everywhere a présentation plus de questions que de réponse.

Everywhere : NFT, Fortnite... Qu'est-ce que nous préparate vraiment l'ancien producteur de GTA ?

Hier soir, Leslie Benzies a ouvert le bal de l’Opening Night Live de la gamescom ; The former president of Rockstar North presented us with an avant-première of the first images of Everywhere, the first game of his new studio Build a Rocket Boy. Au menu : des artworks dépeignant des humains face à de vastes decors de science-fiction, des arbres magiques ou encore des méduses volantes. S’en sont suivis des panoramas de déserts arides traversés par des bolides, des forêts luxuriantes et des zones de lave pour finir sur le visage interloqué d’un personnage masculin qui se demande probably, lui aussi, ce qu’il vient de voir. Les séquences diffuses rappelaient sans mal un certain Fortnite, ce qui fera peut-être grincer quelques dents pas mal de joueurs. “La grande ambition est de créer ce genre de monde ouvert qui peut être construit dans toutes les directions“, est-il lâché à un moment. Au cours de la séquence, he observait même un changement de direction artistique, le style cartoon changeant pour devenir réaliste. Finally la présentation de cinq minutes n’a brought aucune réponse, mais rather une multitude de questions. Et un coup d’œil jeté au communiqué de presse n’a pas aidé à réponder aux interrogations.

EVERYWHERE mêle de façon transparente gameplay, aventure, creativité et découverte dans une toute nouvelle expérience de jeu multi-monde qui redefinit la façon dont les joueurs se connectent les uns aux autres et au monde numérique qui les entoure.

Nous n’essayons pas de faire un jeu normal“, and then declared Adam Whiting, directeur adjoint du jeu, sur la scène de la gamescom : “Je pense que la portée et les ambitions de ce projet ne ressemblent à rien d’autre. Nous voulons construire un tout nouveau monde pour les joueurs. Pas seulement un endroit pour jouer, mais aussi pour regarder, partager, créer, passer du temps avec ses amis, et bien plus encore“. Pour Kotaku, le prochain jeu en monde ouvert de l’ancien chef de GTA a l’air ambitieux, mais “pas très précis” avant de le compare à une sorte de métavers, à une platforme de creation semblable à Roblox puis à Fortnite. Enfin sur les réseaux, certains ont remarque que Build a Rocket Boy proposes severali postes pour une équipe blockchain, ce qui a causé quelques fears sur la possibilité que le jeu comporte des NFTs.


Des ambitions monstres pour le Ready Player One de la vraie vie

Il ya maintenant quelques mois de cela, un document pour le moins intéressant sur Everywhere avait fuité sur le web. Partagé par Roberto Serrano, un analyste commerciale, celui-ci reveals the list of investments made by the company Galaxy Interactive (a société de capital risque axée sur les entreprises de contenu et de technologie interactives) includin le studio de Leslie Benzies, mais aussi quelques informations précieuses à propos de son prochain jeu :

An open-world AAA game with a multiplayer experience featuring an epic story in multiple chapters, content generated by the user via a “virtual sable bac” where players can create their own worlds, social integrations and streaming approfondis.

Everywhere serait pensé comme le le le le Ready Player One de la “Real Life”, ni plus ni moins, dans lequel il sera possible d’évoluer dans un gigantesque open-world axé bac à sable multijoueur. Dans ce dernier, he pourrait donc créer nos propres univers et interactir avec d’autres joueurs. Sur le site officiel de Build a Rocket Boy, Everywhere est d’ailleurs annoucé comme un jeu réunissant une communauté où tout est possible. Une promesse utopiste et nébuleuse qui repose d’ailleurs sur un pitch tout aussi cryptique : “Il ya une guerre entre le bien et le mal dans le cœur des hommes et des femmes. Tout est en train de changer. Et il n’y a pas de retour en arrière possible. It’s a game. C’est une communauté. C’est un nouveau monde. La tempête est à l’horizon. Et ce n’est que le début de Everywhere”. En tout cas pour l’heure, aucune mention officielle faite sur la possible presence of NFT.

Everywhere : NFT, Fortnite... Qu'est-ce que nous préparate vraiment l'ancien producteur de GTA ?

Les théories fusent depuis un moment

En 2021 déjà, les hypothèses se faiatian plutôte nombreuses. Sur les réseaux et les forums, les joueurs s’imaginaient des systèmes de paiement, possibly pour des objets du monde réel, un battle royale lié à des pistes musicales, ou encore une compagnon application qui regrouprait tout ce qui est evoqué previously. Nestor, administrateur du Discord d’Everywhere, suggérait de son côté “a first world that will be something similar to GTA Online and a second world that resembles Ready Player One, where you can create worlds and games for the pleasure of other players, and access them through doors or portals“. Dans une déclaration faite à IGN, le studio Build a Rocket Boy admittetta alors que certaines des théories elaborated par les joueurs ne seraint “pas très éloignes” du produit final : “Certaines des choses qu’ils ont découvertes, et que vous avez abordées dans votre article, ne sont en fait pas très éloignes de ce que nous envisageons, mais il manque beaucoup de contexte qui sera vraiment fascinating pour les joueurs qui plongeront dedans une fois que ça sortira”. And add:

Nous n’aimons pas penser en termes de monde ouvert ou de monde fermé, mais préutut en termes de construction de nouveaux mondes et de nouvelles façons de jouer.

Décidement, difficile de savoir de quoi parle vraiment Everywhere.

Leave a Reply

Your email address will not be published.