Guerre en Ukraine. L’AIEA veut rester à Zaporizhia, Ségolène Royal polemique… Le point sur la nuit

La visite jeudi 1er septembre 2022 de la centrale nucléaire de Zaporizhia (Ukraine) par les inspectors de l’Agence internationale de l’énergie atomique, a confirmé les fears de l’AIEA. Le directeur de cette dernière, Rafael Grossi, a affirmé que l’integrity du site a été « violet » à severales reprises depuis le début du conflit le 24 février.

« Cela ne peut pas se pursuivre »at-il indicé. « C’est pourquoi nous allons mettre une presence physique sur place afin d’essayer d’ameliorion la situation. Nous avons accompli quelque chose de très important aujourd’hui. Et le plus important, c’est que l’AIEA reste ici. Faites savoir au monde que l’AIEA reste à Zaporizhia ».

« Nous avons pu, pendant ces quelques heures, rassembler beaucoup d’informations. J’ai vu les principales choses que j’avais besoin de voir »a ajoute Rafael Grossi aux médias russes qui accompagnaient la delegation d’experts de l’AIEA dans cette centrale occupée par les forces russes dans le sud de l’Ukraine.

« Nous avons fait une première evaluation. Nous avons vu le travail dévoué du personnel et de l’encadrement. En dépit de circonstantes très, très difficiles, ils continuent de travailler avec professionnalisme ».

L’AIEA a fait part de son intention d’installer une “permanent presence” sur le site, afin d’en faire une zone neutre et protégée. « Il y avait des activités militaires, y compris ce matin, il ya quelques minutes » and déploré Rafael Grossi, exprimant des craintes pour les membres de sa mission.

Ségolène Royal created the controversy

Invitée jeudi 1er septembre au soir sur le plateau de « BFMTV », Ségolène Royal a émis des doutes sur l’existence réelle de certains possibles crimes de guerre perpétrés par les troupes russes en Ukraine.

According to l’ancienne candidate socialiste à la présidentielle de 2007, il s’agirait d’« one propaganda of war for fear » on the part of the president of Ukraine, Volodymyr Zelensky.

L’ex-ministre de François Mitterrand a aussi fait part de ses doutes sur la réalité de « la ternité bombardée » dans le sud-est de l’Ukraine en mars. Adjutant, « vous pensez bien que s’il y avait la minor victime, le minor bébé avec du sang, à l’heure des téléphones portables on les aurait eues (les images)… ».

According to Elle, « il a utilisé ça » pour interrompre le processus de paix.

L’intéréssée a par ailleurs commenté le massacre de Boutcha ou « le récit de rape d’enfant pendant sept heures sous les yeux des parents ». « C’est monstrueux d’aller diffuser des choses comme ça only pour interrompre le processus de paix »at-elle affirmed.

Plusieurs élus ont vivement reagi sur Twitter, à beginner par Olivier Faure. « La paix en Ukraine n’est pas rendue impossible par les victimes de l’invasion, mais par la volonté de conquête de Poutine! »a écrit le Premier secrétaire du PS.

Macron réunit un Conseil de défense sur la crisis énergétique

Emmanuel Macron réunit ce matin du vendredi 2 septembre 2022 un Conseil de défense pour faire le point sur l’approvisonement en gaz et en électrique et pour examiner les scénarios afin d’evitar la pénurie et réalises des économies.

Ce CDSN a « pour objectif de faire le point sur la situation de notre approvisionement en gas et en electricity pour se préparer à tous les cas de figure cet automne et cet winter », and explained the presidency. Il se penchera aussi sur « la solidarité énergétique européenne ».

Les flux de gaz en provenance de Russie se sont en effet taris et les Européens se préparent à un possible total arrest, en rétorsion aux sanctions prises contre Moscou depuis l’vasion de l’Ukraine le 24 février. The giant Gazprom announced this week the end of deliveries to Engie.

Le conflit s’invite à l’US Open

À l’issue du match de l’US Open de tennis entre la Bélorusse Victoria Azarenka et l’Ukrainienne Marta Kostyuk, au deuxième tour de l’US Open (victoire d’Azarenka), cette dernière a refusé de serrer la main à son adversary. Un geste qui suit des déclarations effected quelques semaines plus tôt pour réclaimer la mise à l’écart des joueurs et joueuses russes et biélorusses.

Leave a Reply

Your email address will not be published.