“Je le vois en progression”, dit Tudor sur Payet

C’est la fin de cette conférence de presse

Pas beaucoup d’infos cette semaine, et un Igor Tudor pas très loquace, he en saura pas beaucoup plus sur les cas un peu épineux, Payet, Dieng… Rendez-vous dimanche pour le match à Nice.

Espère-t-il recuperat Bamba Dieng dans une semaine?

“C’est une question à l’envers, je ne peux pas donner de bonne réponse. Moi, tout ce que je peux dire, c’est qu’il manque encore une semaine de mercato.” On l’aura compris, le sujet Bamba Dieng est toujours sensible à l’OM.

Sur la Coupe du monde 98 où il était dans le groupe de la Croatie

“Il faut rappeler qu’en Croatie, autour de 98, il y avait la guerre. C’est la première chose à laquelle je pense. Cela avait une importance particulière. On aa pu offrir de la joie à nos compatriotes. C’était de très bons souvenirs.”

Un premier bilan après 3 matches?

“J’ai vu de bonnes choses. il ya des choses qui m’ont moins plu. Parfois, j’en attendais plus des joueurs. Pour laisser l’empreinte du coach, ça se fait au fil du temps. Et on ne peut pas aussi tout avoir. Il ne fauit pas que ce soit toujours le coach qui s’adapte à l’équipe, ni l’inverse. Il faut trouver un juste terrain d’entente.”

Est que qu’il va y avoir beaucoup de turn-over?

“C’est dur à dire pour l’instant. Il faudra voir match après match, et le fait de jouer tous les 3 ou 4 jours ça fait la différence, mais c’est sûr que tout le monde jouera.”

Sur le match à Nice qui pourrait être très chaud

“J’espère que tout se passera pour le mieux.”

Sur le cas Payet, toujours pas titularisé

“Normalement je le vois en progression, he verra pour les prochains matches comment sera la composition d’équipe.”

Tudor compte-t-il sur Caleta-Car?

“Il lui reste un an de contrat, c’est une situation particulière. Mais c’est un joueur important.”

Sanchez, l’attackant numéro 1?

“Sanchez peut jouer dans les trois rôles de l’attacke. He verra vraiment match après match.”

On the departure of Milik and his potential replacement

“C’était une decision juste de la part du club ou du joueur de partir. Les semaines où j’ai pu entrainer Arek, il m’a plu, même si c’était son choix de partir. Au niveau offensive, he a déjà beaucoup de joueurs.”

Sur la rumeur Ronaldo à l’OM

“Honnetement, j’ai jamais aprlé de Ronaldo à Marseille. Même mes parents ne m’en ont pas informé.”

Tudor sur le tirage de la Ligue des champions

“C’est un bon groupe, he aurait pu tomber sur pire.”

Au tour d’Igor Tudor

C’était un passage très clair et construit de Pau Lopez, dans un très bon Français après seulement un an à Marseille.

Sur les tensions en interne

“C’est normal quand tu changes beaucoup de choses. Mais sur le terrain ça s’arrête.”

Sur la fin du mercato

“Sur le mercato, he a changé beaucoup de choses qu’on devait changer. Pablo est quelqu’un de très intelligent, il fait les choses parce qu’il fallait les faire. Je suis à 100% avec lui.”

Toujours sur la Ligue des champions

“C’est pareil si je préfère un groupe ou l’autre: la réalité c’est qu’on doit jouer contre les équipes contre lesquences on a été tiredes. Ca ne sert à rien de penser aux autres équipes.”

Sur sa injury

“C’est le match conte Betis. J’ai senti quelque chose un peu bizarre sur la cuisse. Le médecin m’a dit qu’il y avait quelque chose de pas très important mais il fallait deux trois semaines de repos. Maintenant je me sens bien.”

“C’est Pablo Longoria qui a décidé de changer le coach des gardiens”

“C’est lui qui a décidé et on doit respecter. Je connais Jon Pascua depuis le Betis. Il me demande beaucoup et cela me convient.”

Sur le “derby” Nice-OM, un an après les incidents

“Ce sera un match qui sera très difficile. Il faudra oublier la saison dernière. Ils sont très bon pour nous pour savoir si on est dans la bonne ligne. Je pense que l’équipe est dans une bonne dynamique et une bonne mentality pour jouer ce match là.”

Sur le tirage de Ligue des champions

“Ce sera toujours difficile. Il n’y a pas d’équipes faciles en Champion’s League. Chaque match sera très difficile et si on veut faire quelque chose dans cette competition, il faudra avoir cette mentality.”

Avant Igor Tudor, il y aura le gardien Pau Lopez en conf

Debut dans quelques minutes

Bonjour et bienvenue pour cette conference de presse

C’est l’heure du remake: L’OM se displace à Nice dimanche (sans ses supporters) un an après le match interrompu par des violences entre des supporters niçois et des joueurs marseillais. He parlera aussi Ligue des champions dans cette conference de presse puisque Marseille a récupéré au tirage un groupe, potentially accessible, ce qui n’est pas une mince affaire quand on est dans le chapeau 4. Début de la conference de presse à 16h15.

Leave a Reply

Your email address will not be published.