John Boyega redit que son personnage a été oublié dans la trilogie

John Boyega, l’interprète de Finn dans la trilogie Star Wars de Disney, confirme en avoir fini avec la franchise vu la manière dont son personnage a été traité.

Si la trilogy Star Wars de Disney entamée par Le Réveil de la Force et terminée avec L’Ascension de Skywalker a été très clivante, entre douce nostalgie et colère cosmice, certains acteurs ont de toute évidence passé un aussi sale moment qu’une partie des fans. John Boyega est probably en tête de liste, et n’a jamais caché son mécontentement.

Au premier plan dans l’histoire et la promo du Réveil de la Forcel’acteur a finalement été rétrogradé dans la trilogy, jusqu’à devenir un simple compagnon dans les aventures de Rey et Kylo Ren. Une decision d’autant plus significat que la version abandonne de L’Ascension de Skywalkerque devait réaliser Colin Trevorrow, faisait de Finn le chef d’une révolution Coruscant.

John Boyega l’avait déjà dit haut et fort en 2020, un an après la sortie de L’Ascension de Skywalkeret il le redit : le personnage de Finn a été baclé, Disney l’a mal géré, et il en a fini avec Star Wars.

Star Wars : Les Derniers Jedi : Photo Kelly Marie Tran, John BoyegaTrop de mélanine pour les racistes

L’acteur, qui sera de retour dans la suite d’Attack the Blockest recently (encore) revenu sur son expérience au sein de la super-franchise au micro du podcast SiriusXM. Il a ainsi confirmé qu’à ses yeux, son personnage avait été invisibilisé au fil des épisodes, et qu’il était le premier à être très surpris de la tournure de la trilogy.

Pour rappel, John Boyega was the first face to appear in the first teaser Réveil de la Forcefin 2014. Pour lui comme pour tout le monde, c’était l’une des raisons de croire que Finn allait être central dans la trilogie.

Une déception qui l’a poussé à declarer qu’il en avait bel et bien fini avec l’univers Star Wars :

« Même si vous voulez faire abstraction de la race, d’un point de vue commercial, ne le faites pas, ne mettez pas en avant des acteurs noirs. Vous savez ce que ça nous fait? Vous vous rappelez comment tout le monde était excited pour Black Panther? He ne met pas un acteur noir au center de sa promotion pour au final faire de la publicité mensongère. Vous ne le faites pas avec des acteurs blancs, jamais. Ne pensez pas que tout le monde peut être mis en avant. Les noirs et les blancs sont excited et au final, les noirs ne sont à l’écran que cinq minutes. Soit ils meurent au début, soit ils sont cantonnés au rôle du meilleur ami.

I’m done with Finn. Je pense qu’à ce stade, Finn pourrait être appreciable dans d’autres formats comme des jeux ou des séries animées. Mais les épisodes VII à IX m’ont suffi. »

Star Wars: Le Réveil de la Force : photo, John Boyega, Oscar IsaacBromance

Unlike Diego Luna, bientôt à l’affiche d’Andorra, John Boyega ne devrait donc pas avoir droit à son spin-off, et à en croire l’acteur, même un cameo ne l’intressesrait pas. S’il n’explique pas clairement que le racisme qu’il a subi après coup a été la cause de cette decision, le traitement de son personnage l’a strongly conforté dans son départ.

Il s’est d’ailleurs également éclairage sur la haine subie par Moses Ingram, avec la série Obi-Wan Kenobi :

« Moses Ingram being protégée, he is me sens protégé. Vous voyez où je veux en venir? Cela me fait me sentir moins seul. Parce que quand j’ai commencé, ce [le racisme] n’était pas vraiment un sujet. […] Mais maintenant, voir à quel point c’est flagrant, voir Ewan McGregor soutenir Moses Ingram, compense le fait que moi, je n’ai pas reçu ce soutien. »

Star Wars : L'Ascension de Skywalker : photo, Oscar Isaac, Daisy Ridley, John BoyegaToujours au second plan

Même si l’acteur semble être en paix avec son personnage et son traitement, ou rather son non-traitement, he remarque qu’il se dirige instead vers des projets portés par des cinéastes noirs et/ou qui metten en avant des personnages afro-américainscomme si l’expérience Disney lui avait servi de leçon.

John Boyega sera donc bientôt à l’affiche de The Woman King alongside Viola Davis and Lashana Lynch, but also They Cloned Tyrone de Juel Taylor, auprès de Jamie Foxx et Teyonah Parris. Autant dire que l’agenda de John Boyega est bien rempliet qu’on a hâte de découvrir la suite de sa career.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.