la semaine de tous les dangers pour le Stade Rennais

La suite après cette publicité

Le premier tournant de la saison 2022-2023 se profile pour le Stade Rennais FC. Auteurs d’un début d’exercice compliqué en Ligue 1, façonné d’une défaite contre Lorient (0-1), d’un nil à Monaco (1-1), puis d’une courte victoire face à Ajaccio (2- 1) au cours des trois premières journées de championship, les hommes de Bruno Genesio vont devoir afchère un tout autre visage sur la pelouse de Lens ce samedi (9 p.m., J4 de L1). Le tout dans un contexte particulier lié au mercato estival 2022, qui fermera ses portes le 1er septembre prochain.

Un mercato agité

« He va rentrer dans une dernière semaine de mercato ou il va y avoir beaucoup de spéculations et de rumeurs. Je ne veux pas rentrer là-dedans. Il y aura forcément un ou deux mouvements. Des noms, tous les jours dans la presse, il en sort. Pour l’instant, he est bien, he a un match important à venir face à Lens »expliquait ainsi Florian Maurice, le directeur sportif rennais, il ya peu sur les ondes de RMCrésumant à merveille la situation des pensionnaires du Roazhon Park.

Dans le sens des arrivals, les Bretons ont déjà réalisé quelques jolis coups, avec le recrutement libre de Steve Mandanda (OM), ainsi que le renfort d’Arnaud Kalimuendo (PSG, €20 M) en attaque. Defensively, le SRFC a longtemps galéré à attracter de nouveaux défenseurs centraux, chantier priority de l’été, avant de finally mettre la main sur Arthur Theate (Bologne, €19 M) et de se faire prêter Joe Rodon (Tottenham). Dans le sens des départs, les caisses ont été renflouées par les ventes de Nayef Aguerd (West Ham, €35 M) et Mathys Tel (Bayern, €20 M). Mais certains cadres ne sont pas à l’abri en cette fin de mercato.

La menace planes au-dessus de plusieurs cadres

C’est le cas par exemple de Lovro Majer (24 years), veritable maître à jouer du Stade Rennais. Comme nous vous l’indiquions, l’Atlético de Madrid a approché la direction bretonne pour l’international croate (8 capes, 2 buts), qui ne serait lui pas contre un départ dans la capitale espagnole this summer. Les Colchoneros sont eux prêts à lâcher entre 40 et 50 M€ pour un élément recruté 12 M€ l’an dernier. Les décideurs du SRFC ne comptent pas se séparer de Majer, à qui un bon de sortie sera accordé l’an prochain. Le son de cloche est le même du côté de Gaëtan Laborde (28 ans, 15 buts en L1 en 21-22), qui figure sur les tablets de Nice et de Lille, comme nous vous le révélions ces derniers jours.

Concernant le capitaine Hamari Traoré (30 years), rien n’est écarté. Celui qui figure dans les petits papiers du FC Barcelona pourrait faire l’objet d’une offre de dernière minute, mais aussi rester jusqu’à la fin de son contrat, en juin 2023. Sans oublier que les feux follets Kamaldeen Sulemana (20 ans ) et Jérémy Doku (20 years) possédent des courtisans. Mais aussi que l’Atlético contacted Rennes au sujet de Benjamin Bourigeaud (28 years), the indisputable element of the Rouge et Noir. Sauf que Rennes a clairement fait savoir que le Français ne partirait pas. La priority demeure maintenant de le prolonger, son contrat arrivant à son terme en juin 2023. En interne, la management va justement aussi devoir gérer les écarts de salaires entre les cadres, et ce, alors que Martin Terrier (25 ans) vient de initial un nouveau bail jusqu’en 2026.

« Nous avons refusé une offre très très importante d’un club, sans trahir de secret, mais l’idée du club, de l’actionnaire est de garder nos meilleurs éléments, peu importe les offres. Un nom? Non, vous le savez sûrement, il ya les réseaux, il ya des bonnes choses et des moins bonnes. One thing is sure, the idea is to build a competitive team »and de son côté éclairé Florian Maurice, vraisemblamente au sujet de Lovro Majer, sur la chaîne L’Équipeavant d’évoquer le cas Benjamin Bourigeaud. « Le dossier advance dans ce sens-là, ça fait quelque temps que nous discutons pour une prolongation, j’espère qu’on trouvera une issue positive ».

Prêt à dégainer, Rennes veut aussi dégraisser

Il ya ceux que Bruno Genesio préférerait voir rester, et ceux dont l’ancien coach de l’OL se débarrasserait volontiers. C’est le cas de Serhou Guirassy (26 years, contrat jusqu’en 2025). L’ex-buteur d’Amiens est pisté par Everton, mais les Toffees ne bougent toujours pas leurs pions sur ce dossier. Il ya aussi les jeunes joueurs, dont le temps de jeu sera réduit this year à Rennes et qui sont invités à aller grappiller des minutes ailleurs, comme Loum Tchaouna (22 years, pisté par Dijon et Anderlecht) et Matthis Abline (19 years, sur les tablettes d’Angers).

Que les supporters du Stade Rennais se rassurent. Avec ces nombreuses rumeurs dans le sens des départs, Florian Maurice et les siens ne sont évidentement pas restes les bras croisés. Plusieurs noms, comme Ludovic Blas (24 ans, Nantes), Boubakary Soumaré (23 ans, Leicester) ou encore Fabien Centonze (26 ans, Metz), ont été couchés sur les petits papiers de la direction sportive bretonne, dans le cas où il faudrait pallier un ou plusieurs départs. Les prochains jours promise en tout cas d’être animés à Rennes.

For this weekend of Ligue 1, create your Parions Sport account online today to take advantage of the welcome bonus of up to €200 offered and €10 free bet without deposit with the code FML1.

Leave a Reply

Your email address will not be published.