le PSG, Lens et Marseille font la course en tête

L'attaquant parisien Kylian Mbappé, auteur de l'un des trois buts contre Toulouse le 31 août 2022.

Le Paris-Saint-Germain, Lens et Marseille n’ont pas connu d’accrocs, mercredi 31 août, lors de la 5E journée de Ligue 1, et continuent de faire la course en tête, Paris devançant ses rivaux à la différence de goals.

Le PSG, Lens et l’OM ne se quittent plus. Paris a bien reagie après avoir été malmené par Monaco (1-1), dimanche, au Parc des Princes. En déplacement à Toulouse, les Parisiens sont tombés sur une belle défense et un gardien, Maxime Dupé, en état de grâce. Mais ils ont pu compter sur leur trio magique Messi-Neymar-Mbappé pour faire la différence (3-0).

Lire aussi : Ligue 1 : le PSG bute sur un premier obstacle contre Monaco

Neymar, bien lancé par ses deux coéquipiers, a trouvé la faille en première période, portant à seven realizations son total de goals en Ligue 1. Kylian Mbappé l a imité après la pause, à la suite d’un magnifique travail de Messi, auteur de deux passes décisives, avant que Juan Bernat n’aggrave le score dans les arrêts de jeu.

Alors que l’on s’attendait à un turn-over plus important, l’entraîneur parisien, Christophe Galtier, n’a opéré que deux changements dans son onze de départ (premières titularisations de Nordi Mukiele et de Danilo), malgré la proximité du démarrage de la Ligue des champions, dès mardi, contre la Juventus Turin. Un choix payant qui permet aux champions de France d’register une quatrième victoire en cinq matches et de rester invaincus.

Double de Florien Sotoca pour Lens

Lens a également commencement la saison sur les mêmes bases, malgré une attaque moins flamboyante que Paris. Lorient en a fait lourdement les frais au stade Bollaert (5-2), avec notably a double from Florian Sotoca, en l’absence de l’homme à tout faire du milieu de terrain sang et or, Seko Fofana, blessé.

Quant aux Marseillais, ils ont confirmé contre Clermont (1-0) leurs bonnes dispositions actuelles, qui valident les choix du nouvel entraineur, Igor Tudor. Le Croate n’a pas été cette fois copieusement sifflé par le Vélodrome, mais il a reçu un accueil mitigé. Si la nouvelle star de l’Olympique de Marseille, Alexis Sanchez, n’a pas marque, Dimitri Payet a obtenu sa deuxième titularisation consécutive, preuve que l’atmosphère entre les deux hommes s’est apaisée.

Lyon wins Auxerre 2-1

Tenu en échec la semaine dernière à Reims (1-1), l’OL a profité de la venue du promu auxerrois au Groupama Stadium pour renouer avec le succès (2-1), le troisième de la saison. Les troupes de Peter Bosz se maintinenn au pied du podium et le technicien néalderais, qui peine toujours à convince plus d’un an après son arrivée, gagne un peu de tranquillité.

Le départ à West Ham du maître à jouer Lucas Paqueta n’a en tout cas pas perturbé les Rhodaniens, en quéte de rachat après un exercice précédent peu glorieux (8E, pas de qualification européenne). Lyon s’est même déjà trouvé un nouveau héros brésilien, Tetê, qui a inscrit son 4E but en championship, le Camerounais Karl Toko Ekambi doublant la mise pour Lyon.

Monaco sèchement battu par Troyes

Three days after the nil ramené de Paris (1-1), Monaco a montré un tout autre visage à la maison et a été humilié par Troyes (4-2). Décidement, le stade Louis-II ne réussit pas à l’ASM, les joueurs de Philippe Clement n’ayant toujours pas époquent le moindre match sur leur pelouse cette saison.

Pour ne rien arranger, le coach belge a perdu son défenseur central chilien, Guillermo Maripan, exclu juste avant la pause, une sortie qui a totalement déstabilisé ses joueurs. Eliminated and in the 3rdE tour préliminaire de la Ligue des champions, 16E en Ligue 1 avec une seule victoire : Monaco est au bord de la crisis.

Lire aussi : Article reserved for our subscribers Football : des pelouses de Ligue 1 plus vertes que les clubs

Survolté à Brest dimanche (7-0), Montpellier n’a pas reproduit le même festival offensive à La Mosson face à la lanterne rouge Ajaccio (2-0), mais a tenu le choc dans une rencontre qui aurait pu lui échapar.

Les deux équipes ont en effet disputé la deuxième période à 10 contre 10 après les cartons rouges adressés à l’attaquant Ajaxien Romain Hamouma (37E), pour la deuxième fois de la saison, et au gardien héraultais Jonas Omlin (45E). Cinquième du classification, Montpellier et son trainer Olivier Dall’Oglio continuent de chasser les doutes après des months de mauvais résultats.

Le Monde with AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published.