MotoGP Misano J1 Fabio Quartararo (Yamaha/5) performe et plaisante : “si cela avait été moi j’aurais écopé de trois années de prison”

Fabio Quartararo hit a big coup during the first session of the Grand Prix de Saint-Marin MotoGP en s’y montant le plus rapide devant une troupe de motos italiennes, Ducati ou Aprilia.

L’après-midi, le Français n’a pas pu rééditer cette performance, mais il sait exactement pourquoi et se montre confident quant à la suite du weekend.

Il a répons avec une décontraction certaine aux questions posées par les journalistes présents sur le Misano World Circuit…

Fabio Quartararo: « Pour moi, c’était plutôt OK. C’est dommage pour le time attack : je n’ai pas fait une erreur mais notre pneu n’était pas prêt et c’est pour cela que je n’ai pas pu faire une grosse amélioration, mais je suis plutôt satisfait du niveau d’adherence car en 15 ou 16 tours, j’ai obtenu le même temps qu’au time attack avec le pneu medium. Donc je me sens très bien. »

Ce matin, vous avez démarré très fort…
« Nous devons faire ça! La matinée a été bonne. Ce qu’il ya, c’est qu’avec le pneu avant tendre, je n’ai rien pu faire de bon. Je me suis donc arrêté et j’ai dit que si on ne changeait pas l’avant cela n’avait pas de sens pour moi de rouler davantage car je me sentais déjà à la limite très rapidement. Nous avons donc décidé de mettre un medium et cela était OK. »

Quelle est votre reaction à la pénalité de Francesco Bagnaia sur la grille de départ? Is there an opportunity to seize?
« Bien sûr, nous devons la seisir! Nous devons la saisir parce qu’au final, nous devons tirer befência de tout ! Bien sûr, c’est dommage pour lui, mais une bonne chose pour nous. Nous devons donc tirer profit de cela et essayer de faire de notre mieux. »

Mais que thinkez-vous de la justesse de cette pénalité?
« (Rires) je m’en moque ! Nous en avons plaisanté avec des amis et j’ai dit que si cela avait été moi j’aurais écopé de trois années de prison (rires). Mais c’est OK, même si la pénalité est à coup sûr un peu plus légère pour lui. Mais ce n’est pas un problème pour moi. »

Marc va participer au test la semaine prochaine et sans doute reprendre les courses rapidement : est-il réaliste de penser qu’il pourrait créer des problèmes aux Ducati?
« Je l’espère (rires) ! J’espère qu’il pourra être rapide vite et destructuri les plans des motos rouges. Oui, je pense que c’est très bien qu’il revienne. Le positiv c’est qu’il peut utiliser le test pour voir comment va son épaule. Après les deux jours de tests, il le saura et tout le monde une idée claire de son potential pour les courses à venir. »

Vous êtes toujours très rapide à Misano: est-ce Aragon que vous craignez le plus?
« Ici, je sais que je suis rapide., Aujourd’hui, nous avons été très rapides en ce qui concerne le rythme et normal pour le time attack. Nous savons pourquoi. À Aragon, nous avons toujours été rapides, mais en course, cela a toujours été très mauvais. En particulier, le pneu avant est un problème, donc nous avons pas mal travaillé sur ce problème durant la deuxième partie de saison pour essayer d’evitar ce genre de problème. Je pense donc que beaucoup de problèmes seront amoindris, mais attendons de voir à quel point il fera chaud ou froid et à quel point on progressera, mais je pense que bien sûr ce sera dur mais je suis prêt à me battre. »

Le problème avec votre train avant provient-t-il du pneu ou du chassis?
« Avec le pneu tendre, dès le deuxième tour, je me suis dit » OK, cela n’a pas de sens pour moi de continuer à l’utiliser « . Mais je devais faire un long run de 10 ou 12 tours, alors j’ai fait ce long run mais j’ai commis beaucoup d’erreurs, dans les virages 1, 11, 12.
Le problème, c’est que le pneu était trop tendre et on l’a su extremente vite. Ça n’est pas un problème d’adherence mais c’est un problème de rigidité du pneu, le composé est trop tendre pour notre style de pilotage. »

He dirait que tout le monde veut gagner ce championship pour marker les esprit et cela se resent dès les FP1…
« C’est sûr que Bagnaia est un peu plus loin au championship, il ya Aleix Espargaro qui veut gagner aussi, comme plein de pilots, mais moi ce matin j’ai commencement en me disant qu’il fallait que je sois dans le bain dès le début. Avec le pneu soft, en deux tours j’étais déjà la limite, mais avec le medium on a pris un bon rythme. Cet après-midi, he avait un rythme excellent avec le hard/medium. Le time attack s’est mal passé mais en tout cas le rythme était quelque chose de vraiment bien. »

Do you prefer qu’il pleuve tomorrow et que ce soit sec dimanche?
« Sincerement, je m’en fous ! Dans toutes les circumstances, je vais donner mon maximum et prendre beaucoup de risques. Peu import ! L’année dernière, he était 15e ici sous la pluie, à 8/10, et cette année he a quand même fait un saut éconerme dans ces conditions, donc s’il pleut, j’ai hâte de voir comment on sera. »

Can Francesco Bagnaia’s pénalité be an additional motivation?
« No! He ne peut pas dire une motivation supplémentaire, mais, comme je l’ai dit tout à l’heure, si c’était moi qui avais fait ce genre d’erreurs, cela n’aurat pas été cette pénalité. Mais comme je l’ai dit, ça m’est égal et il faut que je me concentre sur moi-même. Mais il faut aussi tirer avantage de cette pénalité et essayer de voir ce qu’on peut faire dès le début de course. Cela va jouer surtout en fonction de la position à la quielle je partirai sur la grille dimanche, mais pour l’instant cela ne change rien du tout. »

MotoGP Misano FP2 : chronos

motogp

Crédit classification motogp.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.