Playstation contre Xbox : les raisons du nouvel affrontement entre les deux géants

News jeu Playstation contre Xbox : les raisons du nouvel affrontement entre les deux géants

Voilà maintenant deux semaines que le Brésil est le théâtre d’une bataille de géants entre Xbox et PlayStation. Alors, quelle est cette bataille et pourquoi se tient-elle au Brésil en plein mois d’août? Tout commence par l’annonce du rachat d’Activision Blizzard par Xbox, une nouvelle qui n’a evidently pas plus à son competitor Sony… Voilà tout ce qu’il faut savoir sur cette affaire…

Sommaire

  • Toujours deux ils sont, le maître et l’apprenti…
  • Quand on l’attacke, l’empire contre-attacke
  • Je t’aime, moi non plus
  • Le GamePass, l’épine dans le pied de Sony
  • Le futur de tomorrow

Toujours deux ils sont, le maître et l’apprenti…

Depuis six mois, le marché du jeu vidéo a enormément changé. Xbox mise à fond sur son GamePass depuis des années. Pendant ce temps, PlayStation a joué les sceptiques, avant de s’aligner en faisant une refonte de ses services avec le PS Now version 2022. Sony a été le leader pendant pendant 25 ans, et sa place se retrouve maintenant en danger. Pour réussir sur le marché des catalogs d’abonnement, il faut trois choses : beaucoup pour négocier les contrats et ajouter toujours plus de jeux, beaucoup de serveurs pour héberger le contenu, et proposer une alléchante aux joueurs. Sur les deux premiers points, c’est Microsoft qui l’emporte. Pour l’offre, Xbox met la totality de ses jeux dans son GamePass, ce que Sony ne peut pas encore se permettre. PlayStation compte encore beaucoup sur les ventes de machine comme support principal, et sur la profitability des sorties de jeu à l’unité. Sony peut toutefois compter sur ses exclusivités, bien qu’elles arrive sur le PS Plus avec un petit délay. Là où Sony est très embêté maintenant, c’est qu’Activision Blizzard détient la poule aux œufs d’or : la license Call of Duty, et le studio est en passe de se faire racheter par son competitor Xbox. Playstation craint une future exclusivité de taille pour Xbox, et se lance dans une croisade pour contrecarrer ces plans. Direction le Brésil!


Quand on l’attacke, l’empire contre-attacke

In January, Microsoft announced its intention to buy Activision Blizzard King, for 69 billion dollars. Mais avant de crier victoire, il faut attendre la validation de l’acquisition par severalis commissions. Un rachat de cette taille prend evidently du temps, et inquiète pas mal d’acteurs du jeu vidéo, dont Sony. Les commissions ont pour but de veiller au respect de la concurrence, avant de valider l’acquisition. Le Brésil est un market très important pour le Game Pass, car les consoles y coûtent trop cher. The commission launched an investigation to collect the testimonies of the actors of the sector and published the results. C’est l’occasion rêvée pour Playstation de tenter de coincer Xbox.


Je t’aime, moi non plus

Les faux compliments s’enchaînent donc depuis début août. Sony dit que Microsoft est un groupe super, mais qu’acquire Call of Duty serait un danger pour les autres. Microsoft complimented Sony’s exclusivities by saying that everything would go well for them, even though their own catalog remained less attractive than that of Sony and Nintendo. L’exclusivité Spider-Man de Sony is also the point of the finger, because the group possesses also the rights for the cinema. Réponse de Sony : Call of Duty is the plus grande license de tous les temps, et équivaut à une catégorie de jeu à elle seule, ce qui rendrait difficile la concurrence. On the other hand, Microsoft plays the dédain envers Activision Blizzard pour minimiser l’ampleur de leur acquisition. En résumé, les deux concurrents en font des tonne dans un sens comme dans l’autre pour tirer la couverture à eux.


Le GamePass, l’épine dans le pied de Sony

Les échangent dramatiques continuent, mais particulier autour du GamePass en tant que modèle rentable. Le GamesPass se voit comme une arme parfaite in termes de croissance actuelle. Il amassait déjà énormément d’argent rien qu’en abonnement et en achat de studio, notably au Brésil. Microsoft tient un discours clair, accusé d’être gêné par Sony qui freinait l’expansion du GamePass. He will know now thanks to the press that the Japanese giant pays the blocking rights and notably avec the communication of games. Microsoft n’est evidently pas tout blanc non plus, car on a vu des histoires de blockades similaires avec le procès Epic VS Apple.


Le futur de tomorrow

The Activision Blizzard and King franchises are colossal and have many games that march like Call of Duty. Mais sous le commandement de Xbox, il est fort possible que d’autre licenses fassent irruption afin de reinforcer le GamePass. However, des soucis de sortie sont à prévoir. Microsoft a expressed le souhait d’evitar que ses jeux ne se mangent entre eux en sortant à douze mois d’intervale. Une decision qui ressemblerait beaucoup à un changement politique de l’entreprise. Nevertheless, il assure que les jeux en multi-platforme continueront de sortir partout, mais priority GamePass avant tout !

Leave a Reply

Your email address will not be published.