Pourquoi vous devez aller voir Everything Everywhere All at Once

Aujourd’hui, c’est mercredi et c’est le jour des sorties ciné. C’est l’occasion pour les spectateurs français de découvrir (finally) le dernier film des Daniels, Everything Everywhere All at Once. Il n’y a pas mieux pour la rentrée. On vous donne cinq raisons de vous laisser tenter par ce nouveau film.

1) Il a fait un carton dans le monde entier

Si he peut découvrir Everything Everywhere All at Once dans nos salles obscures depuis aujourd’hui, il aura fallu patient pour que le film débarque dans l’Hexagone. Indeed, the last Daniels film was released in the United States, Canada, Indonesia and Singapore. Puis le long métrage s’est offert une sortie en Russie, en Australie, au Portugal, en Allemagne, au Royaume-Uni ou encore au Mexique vers la fin du printemps. En somme, le film pointe le bout de son nez dans une multitude de pays… Sauf chez nous. Il aura donc fallu patienter 5 mois pour que Everything Everywhere All at Once trouve le chemin de nos salles de cinéma.

Yet, since the month of March, the success is au rendez-vous pour le film avec Michelle Yeoh en tête d’affiche. Aux États-Unis et au Canada, il amasse pas moins de 501,305 dollars pour son premier weekend d’exploitation. Mieux encore, Everything Everywhere All at Once est resté dans le top 10 des films à l’affiche dans le monde pending seizure semaines. Le mois dernier, le film passe le cap des 100 million de dollars de recette au box-office international, un chiffre impressive mais surtout une première pour un film indépendant post-pandémie. Et avec sa sortie dans l’Hexagone, ce chiffre risque de grimper encore.

You are Everything Everywhere All at Once attire les curieux, les spectateurs ne sont pas déçus du voyage. On Rotten Tomatoes, the film gets an excellent score of 95% while on IMDb, it gets a good 8.2/10. Bref, le dernier film des Daniels semble avoir conquis le monde. Certain parlent even du meilleur film de l’année. Une bonne raison d’aller dans les salles obscure dès aujourd’hui pour se faire son propre avis et comprendre (ou pas) la hype qui entoure Everything Everywhere All at Once.

2) Le multiverse version “vraie vie”

Bon, c’est bien beau de faire un carton partout dans le monde mais de quoi parle Everything Everywhere All at Once ? Ce nouveau film aborde un thème très prisé ces derniers mois: celui du multivers. Si Marvel semble avoir la mainmise sur le sujet avec les sorties récentes de Spider-Man: No Way Home, Doctor Strange in the Multiverse of Madness, Loki ou encore What if…?les Daniels en ont décidé autrement.

Evelyn Wang is au bout du rouleau. Elle croule sous les dettes, elle ne comprend plus sa fille qui grandit, son époux veut divorcer, son travail ne lui plaît pas et elle redoute l’arrivée imminente de son père chez elle. Jusqu’au jour où une version alternative de son mari débarque et lui explique qu’il existe une multitude d’univers parallèles. Alors qu’elle vogue de réalité en réalité et découvre celle quelle aurait pu être, Evelyn va devoir sauver le monde et sa famille par la même occasion. Everything Everywhere All at Once nous invite à prendre part à voyage dans le multivers déroutant, loin de ce que nous a prênte Marvel recently.

3) An original and ambitious concept

L’intrigue a de quoi éveiller notre curiosité, c’est sûr. Les Daniels livre un film bien loin de ce à quoi Hollywood nous a habitués. Everything Everywhere All at Once sort des carcans, véritable OVNI dans le paysage cinématographique bien trop souvent lisse et fade. L’idea de projeter une mère de famille dans le multivers est un coup de poker des réalisateurs mais le succès est bel et bien là. Ça dénote, mais c’est pour le mieux. Une chose est certaine : il est difficile de comparer Everything Everywhere All at Once, le film ayant sa propre identité et un concept surprendent. Les Daniels réinvente l’idée qu’on se fait du multivers et on ne va pas s’en plaindre.

C’est A24 qui se charge de produire et distributer Everything Everywhere All at Once, une société indépendante. Mais cela ne l’a pas empêché de nous servir des pépites comme Moonlight, Midsummer ou encore Lady Bird. Tous les ingredients sont là…

4) Tous les genres à la fois

Avec le multivers et un concept aussi original qu’ambitieux, autant y aller franco. Everything Everywhere All at Once ne veut pas pas rentrer dans une case. The whole thing would be too simple. De ce fait, le film est un melting pot de genres: comedy, science-fiction, action, drama, martial arts… Pourquoi choisir quand on peut tout faire?

Les Daniels mise sur la folie et ça fonctionne. Si vous avez du mal à trouver un terrain d’entente avec vos potes ou votre famille quant au genre du film que vous allez voir ensemble, Everything Everywhere All at Once devrait mettre tout le monde d’accord. C’est tout de même une bonne chose. Joie, tristesse et surprise, vous n’allez pas être déçu du voyage et vous risquez de passer par un éfann d’émotions. Avec Everything Everywhere All at Oncevous visionnez une flopée de films différences en un seul.

5) Un duo de réalisateurs déjanté

Les Daniels, c’est un duo de réalisateurs composé de Daniel Scheinert et Daniel Kwan. Ces derniers ont quelques clips musicaux à leur actif mais surtout un premier film, sorti en 2016, et déjà, le loufoque est au rendez-vous. Swiss Army Man avec Daniel Radcliffe et Paul Dano avait fait l’effet d’une surprise déjantée à quiconque l’ayant vu. Grosso modo, un homme perdu et déséspéré sur une île déserte se lie d’amitié avec un cadavre (oui, oui, vous avez bien lu) et embarque avec lui dans un voyage aussi épique qu’insolite. Après un premier essai convincing, les deux réalisateurs semblent avoir voulu garder leur part de saugrenu avec Everything Everywhere All at Once.


Le dernier film des Daniels is enfin disponible dans les salles obscures françaises. Que vous soyez à la recherche d’originalité et de fraîcheur, que vous aimiez le thème du multivers ou que vous soyez juste curieux de comprendre le pourquoi du comment de ce film dont tout le monde parle, vous avez forcément une bonne raison d’aller voir Everything Everywhere All at Once.

Leave a Reply

Your email address will not be published.