Richard Berry accused of inceste : Coline Berry sort discrètement du silence après le classement sans suite

Après le classement sans suite de sa plainte pour inceste contre son père, Coline Berry est sortie du silence. Sur Instagram, la fille de Richard Berry a publié la réaction de son avocat.

La justice and tranché. Ce mercredi 31 août, le parquet de Paris a classé sans suite les plaintes que Coline Berry avait déposées contre son père, Richard Berry et son ancienne belle-mère, Jeane Manson. Dans les colonnes du Monde en janvier 2021, elle révélait avoir déposé une complainte contre le comédien pour “des faits de viols ou d’agressions sexuales incestueux, et de corruption de mineure”. Au fil de l’enquête, la justice a requalifié les faits en “sexual assault on a minor of 15 years” pour Richard Berry et en “corruption de mineur de 15 ans” pour Jean Manson. Des mois après, le parquet de Paris a classé sans suite la complaint de Coline Berry pour prescriptionles faits dont elle les a accuses remontant aux années 1980. Sur Instagram, elle est discrètement sortie du silence.

Coline Berry a d’abord publié une capture d’écran d’un article du Monde, sur l’affaire Duhamel, qui avait reconnu avoir sexuelement agresses Victor Kouchner, son beau-fils. Dans celui-ci, le procureur expliquait le classification sans suite : “Ce motif de classification est retenu lorsque les faits révélés ou denoncés dans la procédure constituent une infraction qui aurait donné lieu à poursuits de la part du prosecutor si le délay fixe par la loi nétait pas dépassé”. Coline Berry and ensuite publié la réaction officielle de son avocat, maître Patrick Klugman. “Coline Berry a denoncé les faits effroyables qu’elle a subis dans son environnement familial pendant une grande partie de sa jeunesse, en sachant parfaitement qu’ils étaiten prescrits, réagiste son conseil. Je salue la décision du Parquet, qui après une enquête longue et minutiuse, prend acte de la prescription et les estime ainsi sufficiente characterized et donc vraisembables.”

“Ce système a fait de Coline Berry, victime, une personne condamnée pour avoir denoncé ce qu’elle a vécu”

“Personne ne pourra plus dire que Coline Berry est une menteuse, mais simplement que les faits ne peuvent plus être pursuivis. Coline Berry a trouvé en face d’elle un système remarquablement puissant orchestrate par son père pour l’interdire de parole. Ce système a même fait de Coline Berry, victime, une personne condamnée pour avoir denoncé ce qu’elle a vécu, pursueait l’avocat de Coline Berry. Nous attendons nouvelles que la Cour de Riom retablisse l’honneur et la dignité de Coline Berry.” Le 9 novembre prochain, la Cour de Rioum rendera son verdict après l’appel déposé par Coline Berry, reconnue culpable de defamation envers Jeane Manson. Le 1er avril dernier, elle avait été condamnée à pourer 2,000 euros d’amende et 20,000 euros de dommages et interêtres.

© Instagram

2/12 –

Colin Berry
Dans les colonnes du Monde en janvier 2021, elle révélait avoir déposé une plainte contre le comédien pour “des faits de viols ou d agressions sexuelles incestueux, et de corruption de mineure”

© Instagram

3/12 –

Colin Berry
Au fil de l’enquête, la justice a requalifié les faits en “aggression sexuelle sur mineur de 15 ans” pour Richard Berry et en “corruption de mineur de 15 ans” pour Jeane Manson.

© Capture TV BFMTV via Bestimage

4/12 –

Colin Berry
Des mois après, le parquet de Paris a classé sans suite la plainte de Coline Berry pour prescription, les faits dont elle les a accusé remontant aux années 1980

© Capture TV BFMTV via Bestimage

5/12 –

Colin Berry
Sur Instagram, elle est discrètement sortie du silence.

© Capture TV BFMTV via Bestimage

6/12 –

Colin Berry
Coline Berry a d’abord publié une capture d’écran d’un article du Monde, sur l’affaire Duhamel, qui avait reconnu avoir sexuallyment agressé Victor Kouchner, son beau-fils

© Capture TV BFMTV via Bestimage

7/12 –

Colin Berry
Dans celui-ci, le prosecutor expliquait le classification sans suite : “Ce motif de classification est retenu lorsque les faits révélés ou denoncés dans la procédure constituent une infraction qui aurait donné lieu à poursuits de la part du prosecutor si le délai fixe par la loi n’était pas dépassé”

© LIONEL URMAN

8/12 –

Richard Berry
Coline Berry and ensuite publié la réaction officielle de son avocat, maître Patrick Klugman

© VEEREN

9/12 –

Richard Berry
“Coline Berry a denoncé les faits effroyables qu’elle a subis dans son environnement familial pendant une grande partie de sa jeunesse, en sachant parfaitmente qu’ils étaiten prescrits”, réagitait son conseil.

© CEDRIC PERRIN

10/12 –

Richard Berry
“Je salue la décision du Parquet, qui après une enquête longue et minutiuse, prend acte de la prescription et les estime ainsi sufficiente characterized et donc vraisembables”

© CEDRIC PERRIN

11/12 –

Richard Berry
Le 9 novembre prochain, la Cour de Rioum rendera son verdict après l’appel déposé par Coline Berry, reconnue coupable de defamation envers Jeane Manson

© CEDRIC PERRIN

12/12 –

Richard Berry
Le 1er avril dernier, elle avait condamnave à pourer 2,000 euros d’amende et 20,000 euros de dommages et intérêts

Leave a Reply

Your email address will not be published.