Rugby – Supersevens : Cruelle défaite pour la Section Paloise en finale !

Mauvais départ pour les Palois. Dès le coup d’envoi, Monaco récupère et Demai-Hamecher est décalé sur l’aile où il n’a plus qu’à finir (5-0, 1re).

Reaction immediate comme en quart de finale. Barrett accélère, sert Barka, qui temporise bien et donne à Pinto lancé pour l’essai imparable (7-5, 2e)

Monaco est bien en place. Barka fait l’erreur en glissant sur l’aile pour défendre. Sainz-Trapaga, en débordement, peut remettre intérieur sur Mikalcius, qui termine (7-10, 3e)

Quel gâchis d’Attissogbé. Les Monégasques ont le ballon, le tiennen. Mais le jeune arrière a bien lu et intercepte. Ca revient fort autour de lui. Capot ouvert, l’ancien Montois tente d’insister le long de la ligne. Mais il est poussé en touche alors que le soutien arrivait. Damage!

Juste avant la pause, une image que l’on ne pensait pas voir à 7. Echauffourée sur une mêlée mazette ! A une semaine de la reprise du Top 14, le Hameau se chauffe.

C’est reparti pour la deuxième période. Allez les petits!

Aïe, ça redémarre comme en 1re période. Pilati fait la différence en cassant des plaquages ​​puis donne à Pouplot, plus rapide qu’Hamonou pour aller conclure (7-17, 9e).

Le vol du Colombet! Quand il faut de l’amour, quel autre volatile convoquer? Colombet engages un duel plein axe, maintient son adversaire à distance avec son bras et donne à Levron dans le dos du défenseur. Sublime! (14 – 17, 10e)

11e minute maudite pour la Section. L’arbitre donne un avantage. Sur le ruck suivant, les Palois se metten à la faute mais l’homme au sifflet ne revient pas à la faute précédence… Résultat, Monaco joue, écarte et Waqaliva lâche les chevaux et largue tout le monde (14 – 24, 11e ).

Barrett ravive l’espoir. The barge déborde sur l’aile gauche, pousse au pied et parvient à recuperat. C’est poussif mais il donne à Eoghan Barrett qui va derrière la ligne adverse (21 – 24, 13e).

Last cartouche! Le ballon arrives sur l’aile, où Barka engages a duel. Le talonneur est plaqué, le plaqueur ne sort pas vraiment et gratte… L’arbitre ne dit rien, Monaco dégage en touche et c’est gagné. Les Palois sont furieux, fous de rage! Mais c’est l’équipe de la Principauté qui l’emporte.

Les compos

Section Paloise : Barka, Mondinat, Attissogbé, Tuimaba, Pinto, Barrett, Desperes

Remplaçants : Hamonou, Levron, Colombet, Piperol, Dufourcq

Monaco: Naivaere, Del Mestre, Demai-Hamecher, Godsmark, Afrika, Mikelcius, Sainz-Trapaga, Pouplot, Leconte, Waqaliva, Lalli, Pilati, Karembiri, Munnier

Semi-final: Section Paloise – Baa Baas 12 – 9

Comme une bonne binouze fraîche, la Section Paloise monte en pression au bon moment. Déjà victorieuse des Baa Baas en demi-finale sur le fil la semaine dernière à La Rochelle, les Béarnais semblaient avoir des comptes à régler avec les maillots bariolés. Très concernés d’entrée, les Jaune et Rouge d’un jour ont scoré dès la 43e seconde.

Après deux balayages de terrain, Théo Attissogbé fait parler sa vitesse sur l’aile (5-0). Pau ne laisse pas respirer son adversaire et Barrett, au top ce samedi, fait parler son talent. Une tentative de débordement en vitesse, un coup de pied à suivre malicieux récupéré et il peut offrir un caviar à Attissogbé (12-0, 5e).

La Section domine mais ne score plus. En deuxième période, Mathias Colombet entre sur le terrain. Une surprise car l’Aturin, blessé à une côte, était announced forfait. Il s’y file sévère. Malgré un essai des Baa Baas dans les derniers instants, Pau gère bien l’ultime renvoi. Et accède à sa troisième finale en autant de manches de Supersevens (victoire à Perpignan, defeat à La Rochelle). Le Hameau est debout et applaudit les siens, lançant même le chant “Aux armes” à la sauce béarnaise. Enormous!

The finale will take place at 7:57 p.m. in front of Monaco, already an opponent for the titles during the two last stages.

Jean-Philippe Gionnet

Quarter final: Section Paloise – Perpignan 35-12

He a bien cru repartir sur le même scenario que lors du 8e de finale. Un carton jaune pour Levron (2e), two penalties conceded. Et sur la deuxième, un jeu rapide de Perpignan pour le premier essai (0-5). Sauf que cette fois-ci, la Section Paloise n’a pas attendu pour reagir. Clément Mondinat, encore très bon, se défait d’un plaquage et s’échappe sur le renvoi. Pinto et Attissogbé managed bien le surnombre pour qu’Eoghan Barrett, excellent also, fasse parler ses pattes (7-5, 4e).

Dès lors, les Béarnais n’ont plus desserré l’étreinte, poussés par une chaude ambiance et un public bruyant. Au center du terrain, Pinto joue le un contre un. Tchic, tchac, bang (14-5, 5e). L’USAP est à la peine, Pau décolle. Décalé sur l’aile, Barrett met les gazs. Et adieu Berthe! (21-5, 6e). Juste avant la pause, les Catalans rebelled. Une action partie de leurs 22 mètres resulted in an acrobatic try in coin (21-12, 7e). A la reprise, Perpi pousse, Pau subit. Il faut un retour in extremis dans l’en-but pour empêcher la troisième realization usapiste. Puis un grattage de Mondinat nécessaire (10e).

Dans les dernières minutes, la Section Paloise retrouve de l’énergie et des ideas. Suite à une pénaltouche à 5 mètres de l’en-but adverse, Mondinat revient dans le trafic pour fixer la défense. Le ballon sort vite et navigue rapidement vers l’aile, où l’irratrapable Barrett valide son coup du chapeau (28-12). Autre homme du match, Clément Mondinat clôt la marque à la sirène, après de belles chasses défensives (35-12).

8e de finale : Section Paloise – Clermont 26 – 12

Le score flatteur does not reflect pas vraiment la physionomie de la rencontre. Crispation, sufficiency? Quoi qu’il en soit, la Section Paloise a peiné pour mettre au pas une jeune équipe clermontoise. Menés 0-12 au bout de trois minutes, suite à une passe après-contact peu inspirée de Tuimaba puis une mauvaise reception de coup d’envoi, les Béarnais ont then repris leurs esprits et le contrôle du ballon. L’ailier fijien, vedette du rugby à 7 mondial, a enfin justifié sa flatteuse réputation (→ he vous avait dit le plus grand bien de lui ici). Clément Mondinat avait allumé une première mèche, éteinte par une faute de main (5e).

Tuimaba, auteur d'un doublé face à Clermont.


Tuimaba, auteur d’un doublé face à Clermont.

Jean-Philippe Gionnet

Mais l’ouvreur bigourdan and insisté. Un tour de magie en duo avec Attissogbé et Tuimaba avait la voie ouverte (7-12, 7e). Dès la reprise de la deuxième période, Mondinat faisait encore merveille. Au ras du ruck, Barrett s’échappait (14-12, 8e) et mittet les locaux devant. Enfin plus agressifs, bien aidés par les consignes de leurs porteurs d’eau de luxe Mathias Colombet et Thomas Carol, ils envoyaient Tuimaba au duel. La Tornade soufflait fort (21-12), avant que Mondinat ne parachève le succès de Vert et Blanc vêtus de leur tenue jaune et rouge (26-12).

Points négatifs toutefois : Josselin Bouhier (épaule) and Maxime Arrieus (concussion) sont sortis blessés et ne prêtre pas pouvoir puivreux l’épreuve.

Pyrénées Sevens remporte le premier Ogeu Pyrénées Sevens

Le Pyrénées Sevens, association réunissant de jeunes joueurs locaux, remporte la première édition de l’Ogeu Pyrénées Sevens, tournoi de rugby à 7 amateur adossé au Supersevens. The Pyrénées Sevens beat Tyrosse (14-12) in the finale at Hameau.

Un visage bien connu à Pau : Antoine Hastoy

La rédaction vous conseille

Les horaires et les affiches

9:40 a.m.: demi-finales de l’Ogeu Pyrénées Sevens

Le Supersevens de Pau, c'est un tournoi amateur (ici Rion Morcenx et Tyrosse) et pro.


Le Supersevens de Pau, c’est un tournoi amateur (ici Rion Morcenx et Tyrosse) et pro.

Nicolas Sabathier

  • Rugby Sevens – Biarnes Bears

  • Rion-Morcenx – US Tyrosse

10:30 a.m.: start of the In Extenso Supersevens tournament (eighth finals)

  • (1) Section Paloise – Clermont : 26 -12

  • (2) La Rochelle – Perpignan : 19 – 26

  • (3) Baabaas – Toulon : 40 -0

  • (4) Bayonne – Lyon : 14 – 31

  • (5) Monaco – Brive : 45 – 7

  • (6) UBB – Castres 19 – 5

  • (7) Stade Français – Toulouse 26 – 19

  • (8) Racing 92 – Montpellier 33 – 5

1:30 p.m.: Match de la 3e place de l’Ogeu Pyrénées Sevens

2:01 p.m.: reprise of the In Extenso Supersevens tournament (quarters of finals)

  • Quarter finals

  • (1) Section Paloise – Perpignan 35 – 12

  • (2) Baa Baas – Lyon 40 -7

  • (3) Monaco – Bordeaux-Bègles 33 – 17,

  • (4) Stade Français – Racing 92 21 – 31

17h17 : demi-finales de l’In Extenso Supersevens

  • Section Paloise – Baa Baas 12 – 7,

  • Monaco – Racing 92 34 – 0

6:01 p.m.: finale de l’Ogeu Pyrénées Sevens and remise des prix

6:36 p.m.: matches de classifications 5 à 8 de l’In Extenso Supersevens

7:57 p.m.: finale of the 3rd stage of the Supersevens

9:00 p.m.: after festif du côté du Hangar

10:15 p.m.: fin du service buffets

10:30 p.m.: closing of the stadium

Forest tariffs

De 5 à 10 € en placement libre. Reservations on the LNR site.

Le groupe palois

  • Josselin Bouhier,

  • Rayne Barka,

  • Thibault Hamonou,

  • Alexis Levron,

  • Clement Mondinat,

  • Théo Attissogbe,

  • Aminiasi Tuimaba,

  • Vincent Pinto,

  • Eoghan Barrett,

  • Axel Desperes,

  • Mathias Colombet,

  • Matthieu Piperol,

  • Maxime Arrieus,

  • Benjamin Dufourcq,

  • Adrian Mitu

Les infos pour tout savoir

La rédaction vous conseille

La rédaction vous conseille

La rédaction vous conseille

La rédaction vous conseille

Leave a Reply

Your email address will not be published.