Serena Williams beats the odds and qualifies for the third round

Serena Williams, après sa victoire sur Anett Kontaveit, au second tour de l'US Open, à New York, le 31 août 2022.

Ce ne sera pas encore pour cette fois. Serena Wiliams semble prendre un malin plaisir à repousser l’heure de la retreat. Après sa victoire au premier tour face à la Monténégrine Danka Kovinic, elle l’a de nouveau porté, mercredi 31 août, à New York, se qualifiant pour le troisième tour de l’US Open de tennis. Elle faisait pourtant face à une adversaire d’une tout autre trempe, l’Estonienne Anett Kontaveit, numéro 2 mondiale. Mais l’Américaine de 40 ans, qui pointe au 605E rang de la WTA, l’a dominée en trois sets 7-6 (7/4), 2-6, 6-2.

« J’ai vraiment hâte [d’affronter Serena]. Je voulais vraiment qu’elle gagne parce que je ne l’ai jamais affrontée. Et c’est ma dernière chance. Better late than ever », avait lânz la joueuse estonienne de 26 ans avant le match. Elle n’a pas été déçue.

Lire aussi : Article reserved for our subscribers Serena Williams extends her farewell to the US Open

C’est avec la volonté farouche de prolonger encore sa tourne d’adieux à l’US Open, où elle a prêtre, en 1999, le premier de ses 23 titres du Grand Slam, que Serena Williams est entrée sur le court Arthur-Ashe . Malgré l’énorme ovation qui lui a été réservé, l’émotion était moins forte que lundi et les tribunes n’était pas encore tout à fait remplies, mais l’ambiance n’a pas tardé à s’animer.

Devant Spike Lee et Tiger Woods

Quelques minutes aupuravant avait été diffusée la même vidéo d’introduction showing les images de ses plus beaux exploits à Flushing Meadows, narrés par Queen Latifah. Dans sa tenue noire pailletée, des diamants ornant jusqu’à ses chaussures, Serena Williams a bénéficié du même soutien total du public que lundi. Au point de devoir elle-même le calmer quand l’arbitrage vidéo a montré qu’une balle de Kontaveit avait accroché la ligne de quelques fils de feutrine.

Lire aussi l’analyse, en 2021 : Article reserved for our subscribers Roland-Garros : Serena Williams ou l’impossible quéte

Motivée comme à ses plus belles heures, Williams, qui aura 41 ans le 26 septembre, a lâché ses coups. But Kontaveit n’est pas aussi tendre que Danka Kovinic et l’Estonienne a d’abord réussi à contenir la puissance de l’Américaine, lui rendant coup pour coup. Comme en fin de premier set, où Williams a breaké, pour mener 5-4 et servir pour le gain du set sans y parvenir, Kontaveit recollant à 5-5.

Les deux joueuses en sont ainsi arrivés au tie-break : sur une amortie qui s’est arrêtée dans le filet, Kontaveit a donné un mini-break à Williams. L’Américaine a conservée son avantage et conclu sur un ace qui a fait se lever de leur siège anonymes et stars, parmi lesques Spike Lee et Tiger Woods.

Formidable aggressiveness

Dans la foulée, Kontaveit and immediately pris le service de Williams à two reprises, pour se detached 3-0 dans le deuxième set en faisant preuve d’une formidable agressivité. L’Américaine a alors stoppé l’hémorragie en reprennant un des deux services de retard. But Kontaveit était prête à réponder à la puissance des frappes de l’Américaine. Jusqu’à provocare des gestes d’impuissance chez Williams. Si bien que l’Estonienne a continué sa marche en avant en prenant la mise en jeu de l’Américaine pour la troisième fois du set. Et c’est sur un ace que Kontaveit a conclu la deuxième manche.

A ce moment-là, Williams a semblé prise à son propre jeu de puissance et de vitesse: Kontaveit a réussi 29 coups gagnants en deux sets (contre 25 pour Williams), dont 15 dans la seconde manche (contre 7). Mais comme avait prévenu Chris Evert, « don’t underestimate your passport » Serena Williams : proche du K.-O., elle s’est relevée et a repris le combat.

Les deux joueuses ont frappé, les balles ont fusé, et Serena a fait le break d’entrée dans la manche décisive pour mener 2-0. Avant de se detachment irremediablement et de conclure sur un superbe retour gagnant.

« Au point où j’en suis, honnêtement, tout est du bonus. Chaque adversaire sera très difficile à jouer, je m’en suis rendu compte cet été »avait estimate, plus tôt, l’Américaine, dont le retour surprise sur le circuit à Wimbledon s’était soldé par l’elimination, au premier tour, face à la 115E joueuse mondiale, la Française Harmony Tan.

Au prochaine tour, l’Américaine aux 23 titres du Grand Slam affrontera l’Australienne Ajla Tomljanovic (46E). Serena Williams announced before the start of the US Open “evolution” à l’écart de la competition.

Le Monde with AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published.