The number of forest fires is already at its highest in 2022 in the EU (current record)

French firefighters spray water to put out lingering hot spots left by a wildfire near Belin-Beliet, southwestern France, on August 13, 2022. (Photo by Thibaud MORITZ / AFP) /
THIBAUD MORITZ / AFP French firefighters spray water to put out lingering hot spots left by a wildfire near Belin-Beliet, southwestern France, on August 13, 2022. (Photo by Thibaud MORITZ / AFP) / “The erroneous mention appearing in the metadata of this photo by Thibaud MORITZ has been modified in AFP systems in the following manner: [Belin-Beliet] instead of [Belin-Belitet]. Please immediately remove the erroneous mention[s] from all your online services and delete it from your servers. If you have been authorized by AFP to distribute it to third parties, please ensure that the same actions are carried out by them. Failure to promptly comply with these instructions will entail liability on your part for any continued or post notification usage. Therefore we thank you very much for all your attention and prompt action. We are sorry for the inconvenience this notification may cause and remain at your disposal for any further information you may require.”

THIBAUD MORITZ / AFP

(Photo des pompiers s’activant sur l’incendie de Belin-Beliet le 13 août 2022 dans le sud-ouest)

ENVIRONMENT – Alors que la haute saison des feux n’est pas encore terminée, le bilan provisoire des incendi s’alourdit dans l’Union européenne avec déjà plus de 660,000 hectares brûlés depuis janvier, établissant un record à ce stade de l’année depuis the start of satellite data in 2006.

Rien que ces derniers jours, l’incendie dénommé « Landiras-2 », qui ravage le sud de la Gironde depuis mardi, a ravagé 7,400 hectares. S’il est, ce dimanche 14 août au matin, considered comme “thin”il n’est « pas pour autant fixe », a fait savoir la préfecture. La pluie offers un répit mais « les risques de reprises persistent ».

Depuis le 1er janvier, les fires ont ravagé 662,776 hectares de forêts dans l’Union européenne selon les données actualisées ce dimanche du système européen d’information sur les feux de forêts (EFFIS), qui tient des statistiques comparables depuis 2006 grâce aux images de satellites of the European Copernicus program.

L’année 2022 est la plus grave en 16 ans pour la France

France a connu des années pires dans les années 1970, avant les données standardisées européennes. Mais l’année 2022 est la plus grave en 16 ans selon ces chiffres, en grande partie à cause de deux grands brasiers successiveifs en Gironde, dans le sud-ouest du pays, où des pompiers allemands, polonais ou encore autrichiens sont arrivés cette semaine a reinforcement.

The situation is also exceptional in central Europe: the firemen ont ainsi mis plus de ten jours en juillet pour maîtrise le plus grand incendie de l’histoire récente de la Slovenia, aidés par une population si mobilisée que le gouvernement a dû demander aux habitants d ‘arrêter de faire des dons aux pompiers.

But not disposant pas d’avions spécialisés pour combattre les feux, la Slovenia a dû appeler à l’aide la Croatie, qui a sentée un avion… avant de le rappeler pour éteindre ses propres incendi. The Slovenian government is now considering the acquisition of its premier water bombers.

246,278 hectares devastated in Spain

Très spectaculare aussi, à Berlin, en Allemagne, un vaste incendie sest declarée la semaine dernière à partir d’un dépôt de munitions de la police, dans une forêt en pleine secéresse, un feu rapidement maîtrisé. Jusqu’ici épargnée par de tels incendies, la capitale allemande est de nos jours de plus en plus menacé en raison de l’importance de ses zones boisées.

But la zone la plus frappée par les incendies est la péninsule ibérique. L’Espagne, asséchée comme la France par severalis canicules this summer, and vu 246,278 hectares ravagés par les incendies, mainly en Galice dans le Nord-Ouest. La situation s’est toutefois amelioration avec la baisse des températures.

Portugal has also fought since more than a week against a fire in the Unesco-recognised geo-parc in the mountain region of the Serra da Estrela, which peaks at around 2,000 meters.

« 2022 is already a record year »

En termes de superficies brûlées, après l’Espagne figurent la Roumanie (150,528 hectares), le Portugal (75,277 hectares) et la France (61,289 hectares).

Sur la seule periode estivale, « 2022 is already a record year », dit à l’AFP Jesus San-Miguel, coordinator de l’EFFIS. The previous record pour l’Europe datait de 2017, when 420,913 hectares were partis en fumée à la date du 13 août, et 988,087 hectares en un an.

“J’espère que nous n’aurons pas le mois d’octobre que nous avons eu cette année-là”, pursuit-il ; 400,000 hectares were destroyed across Europe in one month.

La sécheresse exceptionnelle en Europe, cumulée aux vagues de chaleur, facilite les départs de feux. Ces conditions ultra-sèches étaiten plus souvent observées dans les pays riverains de la mer Méditerranée, mais « this is exactly what happened in central Europe » jusqu’alors épargnée par ces phénomènes météorologiques, ajoute Jesus San-Miguel.

Par exemple, la République chèque a vu un feu dévaster plus d’un millier d’hectares, ce qui est peu par rapport à d’autres pays, mais… 158 fois plus important que la moyenne 2006-2021 quand les feux étaiten negligible

En Europe centrale, les superficies brûlées restent donc encore réduites par rapport aux dizaines de milliers d’hectares en Espagne, France ou Portugal. Outre les feux en Croatie, il ya eu seulement trois départs en Slovenie et cinq en Autriche.

Mais le réchaitement climatique continu de l’ensemble de l’Europe ne devrait qu’accentuer la tendance.

See also sur Le HuffPost : « C’est parti comme une boîte d’allumette », Borne en Gironde pour tirer les leçons des feux de forêt

Leave a Reply

Your email address will not be published.