Un ado meurt après un suçon de sa copine dans le cou, ses parents portent plainte contre elle !

Julio Mecias Gonzalez was un adolescent débordant de vie. Sa passion lui a mené ce jour-là en compagnie de sa copine. C’est pourtant cette dernière qui va lui causer la mort. Le suçon qu’elle lui a donné ce jour-là, and privé ses parents de leur fils. Scandalisés et attristés, ils portent plainte contre la jeune fille.

Convulsions et mort subite

The story takes place in 2016, in Mexico. Julio Mecias Gonzalez vivait avec sa famille. Il n’avait que 17 ans. Comme beaucoup de jeunes de son age, il a une copine.

Il passe un bon après-midi avec sa petite amie Iris et rentre chez lui juste après. Then Julio dîne comme à son habitude avec les membres de sa famille. Mais sous les yeux horrifiés de ses parents, le garçon convulse violently avant de perdre connaissance.

Source: Pexels

Les parents appeal tout de suite les secours pour venir en aide à leur fils. Au grand malheur de ces derniers, les ambulanciers n’ont rien pu faire pour lui. Malgré une intervention rapide, le garçon est décédé.

Un suçon devenu fatal

Le départ soudain de Julio and atterré ses parents. Afin de connaître la raison derrière sa mort, une équipe de médecin s’est penché sur son cas.

L’autopsie a révélé a cerebrovascular accident dû à la formation d’un caillot sanguin. L’origine de celui-ci n’est autre que l’hematome ou le suçon identified sur la peau de Julio.

Difficile à croire? And yet, une certaine logique se cache derrière ce cas. L’aspiration sur le cou du jeune aurait provocé une ecchymose ou un éclatement des vaisseaux sanguins situés à cet endroit. Le sang qui s’en est échappé, a produit un caillot ou un hématome qui a migré vers le cerveau. C’est celui-ci qui aurait entrainment l’AVC.

Les parents portent plainte contre la petite amie

Dès que les parents ont eu connaissance des résultats de l’autopsie, ils lancent une plainte contre Iris pour homicide involontaire. Après tout, les deux parties ne se sont jamais entendus. Monsieur et Madame Gonzalez have never accepted the fact that their fils minor puisse entretenir une relation avec une femme de 7 ans son aînée.

However, Julio s’est quand même entêté à la voir. Ils ont continué à se témoigner des marques d’affection jusqu’à ce fameux jour. La famille Gonzalez a trouvé une raison de plus pour ne pas porter la jeune femme dans leur cœur.

Malgré l’histoire qu’Iris et Julio avaient vécue, celle-ci n’a même pas pu assister aux funérailles à cause des poursuits sur elle. Les charges contre elle étaiten trop lourdes. Elle devait donc se cacher.

Un seul cas similaire

Le cas est assez rare. La presse médicale n’a enregistre qu’un seul antecedent, en 2010, sur le sujet. Il s’agit d’une New-zélandaise de 44 ans. Peu médiatisée, elle aurait subi des dommages à la suite d’un suçon de son partnere.

Realized nearune artère de son coul’incident a entrainment la paralysis du bras gauche de la quadragénaire.

« L’aspiration buccale avait causé un traumatisme à l’intérieur du vaisseau. Il y avait un caillot dans l’artère », était l’explication donnée par le Dr Teddy Wu, à l’époque.

Dans son cas, le caillot sanguin n’a pas migré vers le cerveau, mais vers le cœur. C’est celui-ci qui aurait entrainment infarctus et la paralysis qui s’en est suivi.

La patiente and eu de la chance. Les médecins lui ont rapidement administré des coagulants. Elle n’a donc pas perdu la vie ce jour-là.

Faut-il donc arrêter de faire un suçon?

Faut-il craindre cette marque de tendresse dans notre couple? Sa pratique consiste à aspire la peau sufficiently strong pour que les vaisseaux sanguins situés en dessous éclatent. Le cou est un endroit où un grand flux de sang se produit. C’est donc une partie assez fragile contrairement aux cuisses ou aux autres régions du corps.

La famous ecchymosis responsable de la tache rouge et bleuâtre se forme après une certaine aspiration. Mais laisser une telle marque sur le cou vaut-elle vraiment le risque?

Les suçons sont en général, Bénins. Comme les autres ecchymoses, elles ne se remarquent plus après quelques jours.

Normally, les ecchymoses responsible des hématomes comme les deux cas précédents ne font pas partie des facteurs principaux de l’AVC. Les médecins auraint d’ailleurs affirmé que les deux cas etudies aupuravant étaient plutôt rares.

Mais pour ne pas jouer avec la vie, Il vaut mieux ne pas faire de pari incertain. D’autres formes de tendresse moins dangereuses exist, comme les cadeaux, les câlins, les kisses.

Leave a Reply

Your email address will not be published.