une série grandiose dans la lignée du “Seigneur des anneaux” malgré quelques entorses à l’univers de Tolkien

L’attente a été longue mais elle en valait la peine. Les fans vont pouvoir enfin découvrir la series événement Les Anneaux de pouvoir, disponible à partir du 2 septembre sur Prime Vidéo. Elle se rouille des milliers d’années avant la saga du The Hobbit et du Lord of the rings, pendant le Second Âge de la Terre du Milieu. Une période jusqu’alors jamais portée à l’écran mais décritée dans les ouvrages de JRR Tolkien The Silmarillion etc Contes et légendes unfinished.

Cette série explore la jeunesse (relative) de Galadriel, une puissante elfe. The actress Morfydd Clark succeeds Cate Blanchett in the role she incarnated in the previous films of the saga. Elle traque sans release Sauron, le serviteur du mal qui pourrait revenir anéantir la Terre du Milieu. Mais malgré tous ses efforts, peu à peu les ténèbres refont surface et plusieurs personnages de par le monde vont se battre pour les contrer.

Si la série a pu suciter quelques inquietueurs lors de l’annonce du projet, le résultat est à la hauteur. Les Anneaux de pouvoir reprennent le flambeau du Seigneur des anneaux en gardant les mêmes ingredients qui ont fait son succès. Des paysages sublime et des effets spéciaux travailables, sans omettre une part de “fait main”. Car c’est bien la tendance à trop miser sur les effets numériques au lieu de prothèses, pour créer les créatures fantastiques, qui avait été reproché à la trilogie du The Hobbit. La série nous donne le même frisson que les premiers films de la saga, he est complètement dépaysés et embarqués dans cet univers fascinating.

He rediscovers Lindon, région luxuriante des elfes, le royaume des nains de la Moria au sommet de sa gloire, le village champêtre d’une espèce de Hobbit, les Piévelus. L’ensemble est rythmé par des musiques grandioses signées Bear McCreary a qui l’on doit la bande originale de Homeland et des derniers jeux-video God of War. A quality of the series that is explained by the colossal budget allocated to the series, 465 million dollars for the only premiere season.

L'heure du retour des affreux orcs a sonné, serviteurs du malefique Sauron créates grâce à un mélange de prothèses et d'effets spéciaux.  (Ben Rothstein/Prime Video)

He regrette que le premier épisode soit un peu long à démarrer, avec beaucoup d’informations à emmagasiner en très peu de temps. L’introduction revient rapidement sur l’affrontement de l’armée des elfes contre Morgoth, le premier seigneur des ténèbres. Si l’ennemi a été vaincu, les elfes ont subi de lourdes pertes et Galadriel a perdu son frère Finrod. Cet événement va être le point de départ de sa quéte pour eliminaire le serviteur de Morgoth, Sauron, tapi dans l’ombre. Le spectateur navigue entre différences lieux, survolant la carte de la Terre du Milieu et découvant turn à turn les nombreux personnages qui feront partie des Rings of power. Une lourdeur vite oubliée lors du second episode. Une fois les bases posées, he begins to deepen the different intrigues.

La plateforme américaine avait prévenu, la série est seulement “inspirée” de la saga de Tolkien et ses quelques entorses aux ouvrages poignant faire grincer certaines dents. Des personnages ont été created specially pour les besoins de la série comme Arondir (Ismael Cruz Córdova), un elfe sylvain à la peau noire qui tombe amoureux de Bronwyn, une humaine guerisseuse incarnée par Nazanin Boniadi (Homeland). Mais aussi Elanor Piévelu, une hobbit qui vit au milieu de la forêt. Certain personnages voient leurs destinies modified, comme Galadriel. Elle devient ici une guerrière farouche, irreverenceuse face à son roi Gil-Galad (Benjamin Walker). The series explores also le passé d’Elrond avant de devenir le seigneur de Fondcombe du Seigneur des anneaux. On le découvre fin stratége et ami de longue date de Galadriel.

L'elf Elrond en visite dans les mines de la Moria, bien loin de l'image délabrée du lieu décritite des siècles plus tard dans le Seigneur des Anneaux.  (Prime Video)

Soyons justes, he trèpigne d’impatience à l’idea de décovrir la suite de cette odyssée et le destin de tous ces personnages. Plusieurs grands événements du Second Age should be brought to the screen in the suite of the series. He peut espérer voir la chute de Númenor, île et haut lieu de savoir, la création des aneaux de pouvoir mais aussi les details de la bataille contre le malefique Sauron. La série pourrait bien faire de l’ombre à sa concurrente, la superproduction d’HBO House of the Dragon.

“Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de pouvoir”, les deux premiers épisodes dès le 2 septembre sur Prime Vidéo.

Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir, dès le 2 septembre sur Prime Vidéo.  (Amazon Studios)

Leave a Reply

Your email address will not be published.