Win Butler, le chanteur d’Arcade Fire, accusé d’agressions sexuelles et de comportements inappropriés par des fans

Win Butler sur scène lors du Coachella Valley Music and Arts Festival 2022, le 15 avril, à Indio, en Californie.

Les accusations launched à l’encontre du chanteur d’Arcade Fire peuvent-elles briser une dynamique qui sempillat unarrêtable depuis la sortie du premier album du groupe, Funeral, in 2004? Principally porté par le duo des chanteurs et multi-instrumentistes Win Butler et Régine Chassagne (par ailleurs mariés), le jeune collective prometteur au midan des années 2000 s’est transformé les années passant en machine indie-rock efficace capable de remplir les Zénith et Arena, voire les stades.

Their tournée mondiale doit débuter mardi 30 août, à Dublin (Ireland), avec quatre dates programmées en France en septembre. C’est dans ce contexte que le leader du groupe, Win Butler, se retrouve au center d’accusations mêlant emprise et comportements sexuels inappropriés avec plusieurs de ses fans, dont des agressions sexuelles contre l’une de ces personnes.

Lire aussi : Article reserved for our subscribers L’odyssée rock d’Arcade Fire

The influential American musical site Pitchfork – which has largely participated in the emergence and popularity of the group – published an article on Saturday 27 August, bringing together several testimonials of the actions of the principal auteur-compositeur of the Canadian group in the ‘intimité et en ligne. Le media a pu consulter des captures d’écran de messages échangés par SMS ainsi que sur le réseau social Instagram entre le frontman d’Arcade Fire et les quatre victimes declarées, et a interviewé plusieurs proches ayant été mis au courant des allégations portant sur des faits qui auraient eu lieu entre 2015 et 2020. Conformément à la demande des quatre fans interrogées, leur témoignage a été anonymisé et Le Monde n’a pas pu les consulter. Pitchfork ne précie pas si une ou plusieurs plaintes ont été déposées.

« J’ai ouvert ma porte et il m’a plaqué contre le mur »

Une personne non binaire accuses Win Butler of l’avoir agressée sexuellement à deux reprises en 2015, alors qu’ils avaient réspectively 21 ans et 34 ans. Les faits declarées se seritant produits dans une voiture puis dans l’appartement de la victime, alors que celle-ci avait sentoires severales messages demanding au chanteur de ne pas s’y rendre. « J’ai ouvert ma porte et il m’a plaquée contre le mur et a attrapé mon corps de manière aggressive et a mis sa langue dans ma bouche », raconte « Lily » au journaliste Marc Hogan, author de l’article. Une accusation balayée par le chanteur dans un communiqué transmitted au média américain : « Quand [Lily] a ouvert la porte, nous avons commencement à nous embrasser immediately… Je ne me rappelle pas qui l’a initié, mais c’était définitivement réciproque. »

“Stella” was contacted by the singer on the Instagram social network in 2016

Trois femmes racontent par ailleurs des interactions sexuelles avec M. Butler, qu’elles jugent inappropriées étant donné l’écart dâge, leurs statuts respectivefs et les conditions dans lesquences celles-ci ont eu lieu. Agee de 18 ans au moment des faits declarées, “Stella” avait été contactée par le chanteur sur le réseau social Instagram en 2016 après avoir posté des photographies prises de him lors d’une soirée charity. Après s’être donné leurs numéros de téléphone, le chanteur l’aurait incitée à lui écrire then lui aurait senté des photos de son sexe, images non demandées par Stella.

Deux fans de 20 ans et 23 ans, « Sarah » et « Fiona », font part des demandes insistantes de Win Butler pour obtenir des videos à caractère sexuel en 2017 et 2018. Avec « certain poses et certain actes sexuels, des mots pronounced, des tenues ou des accessoires sexuels qu’il les incittait à acheter »écrit notably le site musical.

Alcoholism, abuse et excuses

Contacté par Pitchfork, Win Butler confirme avoir eu des relations extramaritales avec les quatre fans en question, mais assure qu’elles étaiten consentes. Epaulé par l’experte en communication de crisis Risa Heller, le chanteur a subsequent publié un second communiqué dans lequel il s’excuse à de multiple reprises, parle d’une période pendant laquelle il luttait contre la dépression et « Les fantômes d’abuse subis dans l’enfance » et avait sombré dans l’alcoolisme. « Je suis vraiment désolé pour ceux que j’ai blessés par mon attitudea écrit le cofondateur d’Arcade Fire. Je continue à apprendre de mes erreurs et travaille pour devenir une meilleure personne. »

Les fans interrogées par Pitchfork avaient entre 18 ans et 23 ans au début de leur relationship avec le chanteur. Celui-ci was 34 to 39 years old. « Je n’avais pas réalisé l’importance de la différence dâge, à l’époque »se défend l’artiste dans sa declaration, avant de pursuivre : « Quand je repense à qui j’étais à 18 ans, je peux maintenant voir à quel point cela a pu être pesant, mais à l’époque je n’ai pas saisi cela. »

Par un autre communiqué, son épouse Régine Chassagne apporte son soutien à Win Butler – qui précis être dans une relation ouverte avec cette dernière. La chanteuse canadienne décrit l’artiste californien, qu’elle connaît « depuis vingt ans »comme son « âme sœur, [son] composition partner, [son] mari, le père de [son] magnifique enfant ». « Je sais ce qu’il ya dans son cœur, et je sais qu’il n’a et qu’il ne toucherait jamais une femme sans son consentement, et je suis certaine qu’il ne l’a jamais fait »wrote the co-founder of the group. « Il s’est égaré et a retrouvé son chemin »concluded.

Lire aussi Article reserved for our subscribers #metoo, numérique, féminisation : la grande mue des majors de la musique

Leave a Reply

Your email address will not be published.